AS Monaco - OL : Petrov répond cash à Aulas pour la bagarre

Bagarre au stade Louis-II : l'AS Monaco répond à l'OL. Publié par ALEXIS le 04 mai 2021 à 13:55

Le match AS Monaco - OL s’est terminé par une bagarre après le coup de sifflet final. Les Lyonnais ont ouvertement accusé les Monégasques de les avoir agressés au stade Louis-II. Dans un communiqué officiel, le club du Rocher a répondu aux accusations du club rhodanien.

OL : « L’AS Monaco regrette les incidents... »

L’ OL a infligé une défaite à l’AS Monaco lors de la 35e journée de Ligue 1 en Principauté. Les Monégasques ont en effet été renversés sur leur terrain (2-3) alors qu’ils étaient à 11 contre 10 pendant plus d’une vingtaine de minutes suite à l’explosion de Maxence Caqueret (70e). Frustrés après le coup de sifflet final, les Asémistes se sont retrouvés au coeur d’une bagarre général avec leurs adversaires.

Dans leur déclaration d'après match, les responsables de l’Olympique Lyonnais, dont Jean-Michel Aulas, ont pointé du doigt les Monégasques. Ces derniers ont immédiatement réagi via un communiqué officiel. Celui déplore les incidents survenus et rejette les accusations de l’ OL. « L’AS Monaco regrette vivement les incidents ayant mêlé les deux équipes hier après le match contre Lyon, des évènements qui vont à l’encontre des valeurs du sport que le Club défend », a déploré l’ASM.

Les Monégasques déplorent les déclarations des Lyonnais

Le club de la Principauté a également déploré « les déclarations inappropriées et déplacées » des représentants lyonnais. Il reproche surtout aux dirigeants des Gones d’avoir mis en cause la "dignité" du club rouge et blanc et d’avoir utilisé « à plusieurs reprises le terme "agression" pour caractériser l’attitude des joueurs de l’AS Monaco ».

Pour finir, l’AS Monaco a rappelé des faits relatifs au quart de finale de la coupe de France et au match de dimanche contre l' OL. Elle évoque notamment la blessure et l’indisponibilité de Sofiane Diop suite à un tacle de De Sciglio, la sortie du terrain de Caio Henrique, dimanche soir, durement touchés et contraints de céder sa place.

Pour rappel, Pietro Pellegri et Willem Geubbels ont été sanctionnés d'un carton rouge chacun. Côté Lyon, ce sont Marcelo et Mattia de Sciglio qui ont écopé du rouge pour la bagarre rangée.





Afficher les commentaires