OM Mercato : Longoria fait une annonce pour Pol Lirola !

Pol Lirola sous le maillot de l' OM. Publié par Timothée Jean le 07 juillet 2021 à 22:45

Prêté la saison dernière par la Fiorentina, Pol Lirola semble s’éloigner de l’Olympique de Marseille. Malgré tout, le président marseillais, Pablo Longoria, fait preuve de sérénité sur ce dossier.

OM Mercato : Longoria toujours confiant pour Pol Lirola

Prêté à l’ OM lors du mercato hivernal, Pol Lirola s’est rapidement imposé dans la cité phocéenne. Très offensif, le latéral droit espagnol a inscrit 2 buts et 2 passes décisives en 19 rencontres de Ligue 1, ce qui a convaincu les dirigeants Olympiens et leurs supporters de le conserver pour la saison à venir. Cependant, l’affaire est loin d’être acquise pour l’ OM et pourtant le président reste optimiste.

Son prêt expirant le 30 juin dernier, Pol Lirola a logiquement fait son retour à la Fiorentina. Jusqu’ici, la direction de l’Olympique de Marseille n’est toujours pas parvenue à trouver un terrain d'entente avec la formation italienne pour le faire revenir. Cette situation autour de Pol Lirola préoccupe bon nombre de supporters Marseillais, mais pas le président. Pablo Longoria a réaffirmé son optimisme quant à l’issue des négations entamées avec la Fiorentina avant de demander de la patience. « Il est retourné à la Fiorentina après le 30 juin, mais n'a pas encore commencé la préparation. On est contents de ce qu'il a fait ici, après le marché c'est long... », a confié le président marseillais.

Point des négociations entre l’OM et la Fiorentina

Pour l’heure, l’Olympique de Marseille n’a pas l’intention de perdre Pol Lirola. Un intérêt réciproque puisque le joueur de 24 ans ne cache pas son souhait de poursuivre l’aventure à Marseille. Les dirigeants phocéens ont entamé des négociations avec leurs homologues de la Fiorentina en vue de son transfert. Confronté à des soucis financiers, l’ OM espère faire baisser le montant de l'option d’achat du joueur de 24 ans initialement fixé à 12 millions d’euros. Cette mission s’annonce très complexe, mais pas impossible.

Afficher les commentaires