Bruges-PSG : Les compos sont tombées, du très lourd en attaque !

LDC : Bruges-PSG, les compos sont tombées, un belle surprise  ! Publié par Thomas le 15 septembre 2021 à 13:45

C’est enfin le jour J. Après un début de championnat remarquable, le PSG va ce mercredi soir se confronter au FC Bruges en Ligue des champions. Si le onze type de Maurico Pochettino était le grand inconnu de ces derniers jours, on connaît enfin l’équipe qui débutera sur la pelouse du Stade Jan-Breydel ce soir, et elle devrait plaire aux supporters Rouge et Bleu.

PSG : Les trois fantastiques alignés en attaque

Arrivé dans la capitale française début août après un feuilleton historique, le sextuple Ballon d’Or Lionel Messi n’avait toujours pas débuté une rencontre de championnat. Son compatriote et entraîneur Maurico Pochettino avait préféré patienter afin que La Pulga se remette pleinement de la Copa América. Entré en jeu à la dernière demi-heure face à Reims, l’Argentin n’a pu réellement développer ses automatismes avec ses nouveaux compères en attaque, Kylian Mbappé et Neymar. Une anomalie qui devrait être réglée dès ce soir, puisque les trois stars du football vont être alignées pour la première fois face à Bruges.

Composition du PSG face au FC Bruges :

Gardien : Gianluigi Donnarumma (possible Keylor Navas)

Défense : A. Hakimi, Marquinhos, P. Kimpembe, A. Diallo

Milieu de terrain : A. Herrera, L. Paredes, J. Wijnaldum

Attaque : Neymar, K. Mbappé, L. Messi

À noter, les absences de Di Maria et Gueye sont dûes à des suspensions remontant à la saison passée.

Le poste de gardien, grand inconnu du PSG

Arrivé librement cet été en provenance de l’AC Milan, Gianluigi Donnarumma, grand artisan du succès de l’Italie à l’Euro 2020, a disputé ses premières minutes samedi dernier face à Clermont. Grand espoir du football, le portier de 22 ans devra fortement cravacher pour destituer l’expérimenté Keylor Navas, auteur d’une saison XXL avec Paris. Selon les dernières tendances, Donnarumma devrait bien débuter ce soir contre Bruges. Pochettino pourrait ainsi opter pour une concurrence saine entre les deux joueurs, où l’un jouerait les compétitions nationales et l’autre la Ligue des champions, une stratégie qui faisait par exemple le succès du Barça en 2015 (Claudio Bravo jouait la Liga et Marc-André Ter Stegen la Ligue des champions).





Afficher les commentaires