OM : Incidents à Lyon, les Utras phocéens montent au créneau

Le South Winners réagit aux incidents survenus lors du choc OL-OM. Publié par Timothée Jean le 24 novembre 2021 à 04:15

Après les incidents survenus lors du choc OL-OM, le groupe de supporters marseillais, South Winners, a réagi et déplore ces débordements.

OM : South Winners invite chaque supporter à "la responsabilité"

Quelques heures après le verdict prononcé contre l’agresseur de Dimitri Payet, le groupe de supporters marseillais, South Winners, a tenu à réagir par le biais d'un communiqué sur évènements survenus lors de l’Olympico OL-OM. Les ultras phocéens ont dans un premier temps condamné fermement les jets de projectiles au Groupama Stadium.

Poursuivant, le South Winners a rappelé que de tels comportements n’ont pas leur place dans les tribunes, d’autant plus qu’ils pourraient porter préjudice aux fans, mais aussi au club. Les South Winners invitent ainsi chaque supporter de l’OM à faire de preuve « responsabilité » dans chaque enceinte.

« Une bouteille, un papier, un pétard et notre fête s’arrête, ne leur donnons pas le prétexte à nous punir de notre passion. Marseillais, Marseillaise, ce que nous vivons depuis le début de saison ne peut être suspendu à un stupide jet de quoi que ce soit, sur qui que ce soit. Notre vacarme, et notre ferveur suffisent à écraser nos adversaires », peut-on lire dans le communiqué publié sur les réseaux sociaux.

South Winners ne veut plus de sanction après les "incidents d’Aulas Land"

Rappelons que l’ OM se retrouve régulièrement convoqué devant la Commission de discipline de la LFP en raison des déboires de ses supporters. L’Olympique de Marseille a écopé d’un point de pénalité avec sursis suite aux débordements observés à Nice et à Angers cette saison. Le South Winners a donc insisté sur la sécurité et a tenu à rappeler que les stades de football sont « des lieux de spectacle » et « de partage ».

Les Ultras phocéens ne veulent plus « de nouvelles sanctions, de nouvelles batteries de punitions des condamnations plus sévères » et ont apporté leur soutien au supporter lyonnais condamné. « Car, quel que soit son groupe, qu’il en ait un ou pas, un supporter est un supporter ». Le groupe de supporters de l’OM assure par ailleurs qu’au « lendemain des incidents d’Aulas Land, l’heure n’est ni à la critique ni à donner des leçons ». Car « chez nous comme ailleurs, les actes d’un ou de quelques-uns peuvent condamner les autres ». Le South Winners appelle donc chaque supporter de l’OM à la vigilance afin de préserver « nos tribunes ».





Afficher les commentaires