OM : Marseille tape du poing sur la table, Rothen se déculotte !

L’ OM n’a pas du tout aimé la sortie de Jérôme Rothen sur son défenseur Alvaro Gonzalez. Publié par JEAN-LUC D le 05 décembre 2021 à 10:31

L’ OM n’a pas du tout aimé la sortie de Jérôme Rothen sur son défenseur Alvaro Gonzalez. Et le consultant de RMC l’a rapidement compris.

L’ OM exige des excuses publiques à RMC

Lors de la 16e journée de Ligue 1 et la victoire à la Beaujoire face au FC Nantes (1-0), le défenseur central de l’Olympique de Marseille, Alvaro Gonzalez, s’est rendu coupable d’un vilain geste sur l’attaquant Randal Kolo Muani. L’international espagnol n’a toutefois écopé que d’un carton jaune. Au grand regret des Canaris qui réclamaient une expulsion pour le Marseillais de 31 ans.

Après le match, dans l’After Foot, le journaliste Gilbert Brisbois a qualifié le protégé de Jorge Sampaoli de « garce », des propos validés le jeudi sur RMC par Jérôme Rothen, dans son émission « Rothen S’enflamme », qualifiant notamment Alvaro Gonzalez de « double garce » et de « double salope. » Des propos qui ne passent pas auprès de l’OM. Jacques Cardoze, le directeur de la communication du club marseillais, est donc monté au créneau pour exiger des excuses publiques de la part de la radio métropolitaine, ainsi que des sanctions contre les deux consultants.

« Les propos tenus par Gilbert Bribois et Jérôme Rothen à l’égard d’Alvaro Gonzalez dans l’émission 'Rothen s'enflamme' du 2 décembre sont inadmissibles. Rien ne peut justifier d’insulter un joueur. Les médias ont un devoir d’exemplarité dans le respect des personnes. L'OM demande à RMC de formuler des excuses publiques à Alvaro Gonzalez et que des sanctions soient prises contre les auteurs de ces propos. Le club se réserve le droit de porter l’affaire devant les tribunaux », a prévenu le dirigeant marseillais sur les réseaux sociaux de l’Olympique de Marseille.

Sentant le danger poindre avec un possible procès, l’ancien milieu de terrain offensif du PSG a rapidement sorti l’extincteur pour calmer les choses.

Rothen présente ses excuses à Alvaro Gonzalez

« Être une garce au foot c’est utiliser les règles du foot à son profit. Ça fait partie du jeu ! Donc ce n’est pas une insulte, c’est même un compliment. En Argentine ça s’apprend à l’école de foot. Je suis certain qu’Alvaro Gonzalez” “sera d’accord avec moi. » Si Gilbert Brisbois a plutôt fait dans les éclaircissements, Jérôme Rothen a, lui, préféré tout simplement présenter ses excuses à Alvaro Gonzalez après sa remarque désobligeante suite à son action sur le Nantais Randal Kolo Muani.

Présent sur le plateau de l’émission « L’intégrale sport » présentée ce samedi après-midi par Christophe Cessieux, l’ancien international français a lu son mot d’excuse. « Oui j’ai utilisé un mot inapproprié au sujet du style de jeu d’Alvaro Gonzalez, cet adjectif a été mal compris. Donc je le retire. Je m’excuse auprès d’Alvaro Gonzalez et des gens qui ont pris ce propos pour une insulte. J’ai toujours été très respectueux des joueurs et des supporters, et je tenais à le redire dès aujourd’hui. Je ne suis fâché contre personne », a déclaré Jérôme Rothen.

Une sortie qui met fin à la polémique avec le consultant puisque Jacques Cardoze a accepté ses excuses comme il l’a annoncé sur Twitter. « Je transmettrai personnellement ce message d’excuses à Alvaro Gonzalez. Merci aux dirigeants de RMC pour leur réactivité et à Jérôme Rothen d’avoir compris l’émotion suscitée par les termes employés. L’incident est clos », a répondu le dirigeant de l’OM.

Afficher les commentaires