Stade Rennais : Une grosse nouvelle tombe au SRFC avant Bordeaux

Stade Rennais : Le SRFC reçoit une bonne nouvelle avant de recevoir Bordeaux. Publié par Thomas le 11 janvier 2022 à 17:31

Diminué depuis le début d'année, le Stade Rennais a reçu ce mardi une nouvelle énorme à quelques jours du match SRFC-FCGB en Ligue 1.

À quelques jours du match contre le SRFC, Bordeaux décimé

Très bon lors de la première partie de saison, le Stade Rennais semble connaître une baisse de régime significative depuis plusieurs semaines, notamment en ce début d’année. Si les Rouge et Noir se montrent moins performants dans le jeu, au grand dam de Bruno Genesio, c’est aussi en partie lié à une recrudescence d’absents cet hiver, que ce soit à cause du Covid-19 ou des départs à la CAN.

Contre Nancy la semaine dernière, les Bretons comptabilisaient plus de8 absences de taille, ce qui avait poussé Genesio à convoquer un bon nombre de jeunes espoirs. Le week-end dernier face au RC Lens, le Stade Rennais avait péché dans son animation offensive, ce qui avait alors donné lieu à une modification tactique via des changements en fin de match, bien trop tard pour inverser le cours du jeu. Si la dynamique semble négative au SRFC, le club a cependant reçu une bonne nouvelle ce mardi, concernant son prochain match contre les Girondins de Bordeaux.

Comme l’avance L’Équipe, le FCGB a décidé, ce mardi, de mettre à l’écart plusieurs de ses joueurs, dont Laurent Koscielny, d’ordinaire capitaine. Selon le journal sportif, ce choix relèverait d’une décision purement économique et sportive, dans l’optique de dégraisser l’équipe girondine pour 2022. Bordeaux souhaiterait réduire son effectif de 30 à 23 joueurs professionnels. En plus de l’ancien international français, le FCGB a décidé d’écarter Paul Baysse et Mehdi Zerkane.

Les joueurs à gros salaires visés

C’est face à une équipe bordelaise totalement remaniée que se confrontera le Stade Rennais ce dimanche au Roazhon Park. En plus des trois gros poissons précédemment cités, le FCGB compte poursuivre son dégraissage d’envergure en poussant vers la sortie d’autres indésirables comme Josh Maja (23 ans, attaquant) ou Samuel Kalu (24 ans, ailier).

Cette décision radicale fait suite à la prise de parole du groupe des Ultramarines, qui demandaient au club " des mesures fortes " auprès des joueurs " qui ne sont plus dignes de porter le maillot girondin ". On pense notamment à Mehdi Zerkane, sous contrat jusqu’en 2024, qui avait prétexté avoir été testé positif au Covid pour éviter de jouer contre les Jumeaux de Mzouazia (R1, victoire 10-0) en Coupe de France, puis contre Brest le tour suivant.






Afficher les commentaires