ASSE : Perrin lâche une mauvaise nouvelle avant l'AJ Auxerre

Loïc Perrin, coordinateur sportif de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 23 mai 2022 à 11:15

En plus de l'absence de Mangala, Falaye Sacko pourrait rater les barrages de l’ ASSE contre l’AJ Auxerre. Les nouvelles ne sont pas rassurantes.

ASSE : Perrin n'est pas rassurant sur la blessure de Falaye Sacko

L’ ASSE a terminé à la 18e place de barragiste lors de la 38e journée de Ligue 1, grâce à un match nul contre le FC Nantes (1-1). Elle affronte l’AJ Auxerre dans une double confrontations, prévues le jeudi 26 mai au stade de l’Abbé-Deschamps et le dimanche 29 mai à Geoffroy-Guichard. Mais les nouvelles sont loin d'être rassurantes du côté de l’AS Saint-Étienne. En effet, Eliaquim Mangala est suspendu pour le match aller suite à une accumulation de cartons jaunes. Et ce n’est pas tout ! Falaye Sacko également pourrait être indisponible. Touché au genou en fin de match face aux Canaris (90e+2), il est incertain pour affronter l’AJA dans trois jours.

Les nouvelles données par Loïc Perrin, ce lundi, ne sont pas rassurantes. « C’est un peu tôt pour dire s'il va bien », a-t-il indiqué sur France Bleu Saint-Étienne. « On va faire un point ce matin. Le lendemain du match, ça avait l'air d'aller pas trop mal. Il faut voir 48 heures après comment il sent son genou. On a bien vu sur l'image, son genou a été réimpacté », a indiqué le coordinateur sportif de l’ ASSE, avant de se montrer optimiste : « J’espère que ça ira pour lui. »

Un élément clé de Pascal Dupraz

Rappelons que Falaye Sacko avait été blessé à la mi-mars, lors de la 29e journée du championnat et avait manqué 7 matches consécutifs. Son absence s’était fait sentir dans la défense de l' ASSE, qui avait concédé 5 défaites. Pascal Dupraz l’avait d’ailleurs souligné : « L’arrivée Sacko (fin janvier 2022) a équilibré beaucoup de choses dans notre équipe et son absence l'a déséquilibrée. » Déclaré forfait pour le reste de la saison après sa blessure contre l'ESTAC, le Malien est revenu lors la 37e journée contre le Stade de Reims (1-2), avant sa rechute à Nantes, samedi.






Afficher les commentaires