ESTAC Mercato : Troyes s'intéresse à un attaquant de Bundesliga

Patrick Kisnorbo, entraîneur de l'ESTAC. Publié par Jules le 24 janvier 2023 à 02:13

Engagé dans le lutte pour le maintien en Ligue 1, l'ESTAC veut se renforcer cet été et vise notamment un attaquant français évoluant en Bundesliga.

Cette saison encore, l'ESTAC devrait lutter pour le maintien jusqu'à l'issue de l'exercice 2022-2023. Après 19 journées, Troyes se place à la 14e position au classement de Ligue 1, avec seulement 3 points d'avance sur la zone rouge. Rien n'est encore fait pour la survie du club de l'Aube dans l'élite du football français, et Patrick Kisnorbo, le nouveau coach du club souhaiterait un renfort offensif supplémentaire pour mener à bien l'opération maintien en seconde partie de saison.

Tandis que l'ESTAC pourrait perdre Mama Baldé, meilleur buteur troyen avec 8 réalisations en Ligue 1 cette saison, le club veut se renforcer en attaque et multiplie les pistes. Si le nom de Stéphane Diarra, qui évolue au FC Lorient, a été évoqué, Troyes s'intéresse aussi au marché étranger et aurait une piste en Allemagne, et plus précisément à Stuttgart, où le club suivrait le jeune attaquant français Alexis Tibidi.

ESTAC Mercato : Troyes négocie pour l'arrivée d'Alexis Tibidi cet hiver

L'ESTAC s'intéresse à Alexis Tibidi.

L'ESTAC devrait mettre les bouchées doubles dans les derniers jours du mercato hivernal. Ce lundi, Goal informe que les dirigeants troyens seraient sur la piste du jeune attaquant de 19 ans, Alexis Tibidi. Prêté en Autriche par le VfB Stuttgart, le joueur formé au Toulouse FC a déjà inscrit 5 buts et délivré une passe décisive en 16 matches de championnat avec le SCR Altach, où il évolue en prêt depuis le mercato estival.

Cela aurait donc convaincu l'ESTAC de rapatrier l'attaquant français dès cet hiver et d'en faire la première recrue du mois de janvier. D'après le média en ligne, les négociations seraient en bonne voie, et les Troyens pourraient lâcher environ 3 millions d'euros afin de s'offrir les services d'Alexis Tibidi dans les derniers jours du mercato hivernal.