PSG : Galtier prévient déjà Marseille pour la Coupe de France

Christophe Galtier, entraîneur du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 24 janvier 2023 à 10:13

Vainqueur du Pays de Cassel (7-0), lundi soir, le PSG va retrouver Marseille en 8e de finale de Coupe de France. Galtier annonce déjà la couleur.

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain va retrouver son meilleur ennemi, l’Olympique de Marseille, le 8 février prochain sur la pelouse du Vélodrome. Malgré les certitudes affichées par Igor Tudor et ses hommes depuis de nombreuses semaines et les piètres prestations de la bande à Kylian Mbappé depuis la reprise, les Olympiens n’auront pas la tâche facile. Christophe Galtier ne compte pas galvauder une Coupe de France perdue la saison dernière par le club de la capitale contre l’OGC Nice d’un certain Galtier en 8es de finale.

« Par rapport au tirage (contre l’OM), pour gagner ce trophée il faut de toute manière battre tous les adversaires qui se présentent. C’est Marseille, ça ne sera pas facile, mais on a l’ambition d’aller au bout. La saison dernière le PSG ne l’a pas emporté, cette année il y a cette envie-là. Pour cela il faudra éliminer l’OM au stade Vélodrome, dans un enchaînement de matchs évidemment difficile », a expliqué le successeur de Mauricio Pochettino, qui va s’engager dans un marathon de matches insensé dans les prochaines semaines.

PSG : Un calendrier infernal avant le choc contre le Bayern Munich

En s’imposant très largement devant le petit poucet de Régional 1, l’US Pays de Cassel, lundi soir au Stade Bollaert, dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France 2022-2023, le Paris Saint-Germain a ajouté une date supplémentaire à un calendrier déjà infernal à cheval sur la fin janvier, le mois de février et le début du mois de mars.

En effet, les poulains de Christophe Galtier vont enchaîner 10 rencontres en seulement cinq semaines, avec certains matches espacés de deux jours, entre la Ligue 1, la Coupe de France, et les huitièmes de finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich (aller le 14 février à Paris, retour le 8 mars en Allemagne).

À cela pourrait s’ajouter un potentiel quart de finale de Coupe de France le 1er mars en cas de victoire à Marseille le 8 février. Un marathon qui commence déjà ce dimanche avec la réception du Stade de Reims pour la 20e journée de Ligue 1. Après le match contre Cassel, l’entraîneur parisien a fait part de son inquiétude.

« Il y aura Toulouse, Montpellier, Reims dès la semaine prochaine. Malheureusement le calendrier est ainsi fait. Il y a ce tirage (face à l’OM en 8es le 7 février, ndlr) qui sera une magnifique affiche pour la Coupe de France, il faudra faire une grande performance au stade Vélodrome pour passer. Avec l’accumulation des matchs, on va jouer à partir de la semaine prochaine tous les trois, quatre jours. Il faudra qu’on soit très vigilants sur l’enchainement, l’aspect physique, la gestion de l’effectif », a confié Christophe Galtier.