Mercato PSG : Le clan Kvaratskhelia lâche une nouvelle bombe

Annoncé comme la priorité du PSG pour compenser le départ de Kylian Mbappé, l’attaquant du Napoli, Khvicha Kvaratskhelia, a fait l’objet d’une nouvelle déclaration fracassante sur son avenir.

Un coéquipier de Kvaratskhelia rajoute une couche sur son avenir

Après le père et l’agent de Khvicha Kvaratskhelia, c’est au tour de l’un de ses coéquipiers en sélection de faire une sortie fracassante sur son avenir. En effet, avant l’entrée en lice de la Géorgie à l’Euro 2024 ce mardi contre la Turquie (1-3), Nikoloz Kvekveskiri a été interrogé sur la situation de son compatriote et ami. Et le milieu de terrain du Lech Poznan a avoué savoir ce que va faire l’ailier du Napoli, mais qu’il se gardait d’en dire plus.

« Je sais ce que Kvara va faire, mais ce n’est pas à moi de le dire. Ce sont des discussions confidentielles », a déclaré le milieu défensif de 32 ans au micro de Il Corriere dello Sport. Sous contrat jusqu’en juin 2027, Khvicha Kvaratskhelia a donné son accord pour un transfert au Paris Saint-Germain sur la base d’un bail de cinq ans et un salaire de 9 millions d’euros par saison plus des bonus à la signature.

Mais son club refuse de le vendre et l’a fait comprendre à son agent et à son père qui ont tous deux réclamé publiquement son départ de Naples cet été. Tandis que le principal concerné semble pour le moment occupé à autre chose.

Khvicha Kvaratskhelia annonce la couleur pour son avenir

...

Après la défaite de la Géorgie lors de son premier match de l’Euro 2024 contre la Turquie, Khvicha Kvaratskhelia a évoqué son avenir en zone mixte. Alors que ses proches et la direction du SSC Naples se livrent une guerre médiatique concernant son futur, le joueur, qui aurait déjà dit oui au PSG pour remplacer Kylian Mbappé, a clairement indiqué qu’il ne se penchera sur sa situation personnelle qu’une fois l’Euro terminé.

« Je me concentre uniquement sur l’Euro, après je déciderai de mon avenir. Je n’y pense pas maintenant, je me concentre entièrement sur la Géorgie. Je ne veux pas prendre en considération tout ce qui se dit », a confié Kvaratskhelia au micro de Sky Sport Italia. Affaire à suivre donc…