OM : Un gros tacle à Villas-Boas avant le choc contre le PSG

André Villas-Boas , coach de l'OM. Publié le 13 janvier 2021 à 14:45

Le coach de l'OM a fait la part belle au PSG, lors de son passage en conférence de presse, relativement au Trophée des champions remporté sept fois de suite par le club de la capitale. Et André Villas-Boas a attiré la foudre de Daniel Riolo sur lui, pour ses propos jugés de pleurs.

OM : Villas-Boas traité de pleurnichard

Quatre mois après sa victoire sur le PSG (0-1) en Ligue 1, l'OM retrouve les Parisiens pour le Trophée des champions, ce mercredi (21h) au stade Bollaert à Lens. André Villas-Boas a estimé, avant cette confrontation, que le Paris Saint-Germain a « changé la face du football français ». De ce fait, « l’Olympique de Marseille ne gagne plus de titres depuis ». Cette déclaration d’avant-match n’est pas du tout du goût de Daniel Riolo. Il pense que le coach du club phocéen pleurniche. « Depuis que l'OM n’a pas gagné de titre, le Montpellier HSC et l’AS Monaco ont été champions. Les Girondins de Bordeaux, l’OL, l’EA Guingamp, le Stade Rennais et le RC Strasbourg ont gagné des coupes », a-t-il rétorqué.

« Ça fait quand même quelques titres, pas beaucoup, qui se sont éparpillés par rapport à la domination du Paris SG. Et l'OM n’a jamais réussi à s’engouffrer. Donc l’excuse de Villas-Boas… Il doit mieux se renseigner et ne pas tomber dans une communication qui est de la petite chouinerie », a glissé le chroniqueur de RMC Sport. Selon Daniel Riolo, « c’est une habitude en France, alors Villas-Boas s’est vite mis au diapason de la chouinerie Ligue 1 ». « C’est un petit peu malheureux », a-t-il conclu sur la radio.

André Villas-Boas cache son jeu contre le PSG

André Villas-Boas a battu le PSG, lors de la 3e journée de Ligue 1, le 13 septembre dernier. Son équipe a donc les moyens de récidiver même si c'est Mauricio Pochettino qui est désormais à la place de Thomas Tuchel, sur le banc parisien. La déclaration du technicien portugais peut être donc vu comme un échange de bons procédés entre entraîneurs avant leur confrontation. Derrière, c'est aussi une stratégie pour le coach de l'OM de cacher son jeu, afin de tenter d'endormir et surprendre l'adversaire.





Par ALEXIS