Real Madrid : De nouvelles frictions entre Zidane et Pérez ?

Florentino Pérez et Zinédine Zidane lors d'une conférence de presse au Real Madrid. Publié par Timothée Jean le 01 juin 2021 à 13:30

La lettre ouverte de Zinédine Zidane sur les raisons de son départ du Real Madrid la semaine passée ne serait pas très bien passée en interne. Cette sortie de l’entraîneur français aurait particulièrement froissé les dirigeants merengues.

Real Madrid : Quand Zidane met ses anciens dirigeants en rogne

Cette sortie, les dirigeants du Real Madrid ne l’avaient pas vu venir. Dans une lettre publiée dans les colonnes du journal AS, Zinédine Zidane a dévoilé les raisons de son départ du club madrilène et en a profité pour régler ses comptes avec les dirigeants madrilènes. « Je pars parce que je sens que le club ne me donne plus la confiance dont j'ai besoin, ne m'offre pas son soutien pour construire quelque chose à moyen long terme », a-t-il lâché.

À travers ces propos, Zinédine Zidane reproche à Florentino Pérez et ses collaborateurs un manque de soutien, tout en les accusant d’avoir des trous de mémoire. « Ils ont oublié quelque chose de très important, ils ont oublié tout ce que j'ai construit au quotidien, ce que j'ai apporté dans la relation avec les joueurs, avec les cent-cinquante personnes qui travaillent avec et autour de l'équipe », a-t-il glissé. Ces critiques de Zizou auraient mis en rogne la direction du Real Madrid.

Real Madrid : Les propos de Zidane jugés "déplacés"

Le journal Marca révèle en effet que les critiques de Zinédine Zidane venant d’un média proche n’ont pas du tout plu aux dirigeants madrilènes qui jugent ces propos « inattendus et déplacés ». Reconnaissants du travail accompli par le Français, la direction du Real Madrid n’approuvait pas tous ses choix, notamment sa gestion de certains joueurs, dont Luka Jovic ou encore Martin Odegaard.

Si tout semblait marcher comme sur des roulettes, la relation entre l'homme aux trois Ligues des Champions et l’institution du Real Madrid prend donc une nouvelle tournure. Les sujets tumultueux mis sur la table creusent un peu plus le fossé.

Afficher les commentaires