FC Nantes Mercato : Kita sort 20 M€ et met la pression sur Kombouaré

Waldemar Kita, président du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 08 juillet 2021 à 15:10

Waldemar Kita aurait sorti le chéquier pour sortir le FC Nantes des griffes de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG). Néanmoins, il aurait pris une décision ferme concernant le mercato estival.

Consigne de Kita au FC Nantes : « Vendre avant d'acheter »

Le FC Nantes n’est pas passé haut la main devant la DNCG. Le club a été épinglé par la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels. Soumis à « l’encadrement de sa masse salariale et interdit de recruter à titre onéreux », le club de la cité des ducs a dû recourir à son propriétaire pour montrer patte blanche. Selon Mohamed Toubache-Ter, Waldemar Kita a mis la main à la poche pour renflouer les caisses du FCN, et sortir des griffes du gendarme financier de la LFP.

L’Insider apprend que le président des Canaris « vient de s’acquitter de la somme de 20 M€ auprès de la DNCG », pour équilibrer les finances du FC Nantes. Cependant, le dirigeant a passé « une consigne » ferme pour éviter de grosses dépenses qui viendraient remettre les comptes du club dans le rouge. « Le FC Nantes devrait pouvoir donc recruter, mais vendre avant d’acheter », a indiqué la source.

Kolo Muani, potentielle grosse vente du FCN

Pour les ventes, le FC Nantes devrait transférer Randal Kolo Muani. Il n’a plus qu’un an de contrat avec les Canaris et souhaite partir. L’avant-centre de 22 ans est la priorité de Eintracht Francfort, en Bundesliga. Son profil plaît également à l’ OL en quête d’un attaquant pour remplacer Memphis Depay. L’international espoir tricolore représente une potentielle vente à forte plus-value au sein de l’équipe d’Antoine Kombouaré. Deux autres joueurs sont en instance de transfert. Il s'agit d'Abdoulaye Touré et Abdoul Kader Bamba. Ils se sont accordés avec le club pour « trouver une porte de sortie » selon leur coach.





Afficher les commentaires