PSG Mercato : La Liga prépare un coup tordu contre le Paris SG !

Le PSG a réalisé un mercato de folie cet été 2021. Publié par JEAN-LUC D le 03 septembre 2021 à 23:54

Cet été, le PSG a participé à l’affaiblissement de la Liga en récupérant deux de ses plus représentatifs ambassadeurs que sont Lionel Messi (Barça) et SergioRamos (Real Madrid). Deux coups exceptionnels que le patron du championnat espagnol ne semble pas avoir digérés encore.

Javier Tebas charge de nouveau le PSG

Comme au sortir du mercato estival de 2017 où le Paris Saint-Germain arrachait Neymar au FC Barcelone et à la Liga avec un chèque historique de 222 millions d’euros, Javier Tebas vit très mal les arrivées en Ligue 1 de Lionel Messi et Sergio Ramos. Laissés libres par le Barça et le Real Madrid, les deux stars du foot se sont engagées en faveur du PSG pour les deux prochaines saisons, soit jusqu’en juin 2023.

Dans un tweet sur son compte officiel, le patron de la Liga a dénoncé « les clubs-états qui sont aussi dangereux pour l’écosystème du football que la SuperLigue. Nous avons critiqué la SuperLigue, car elle détruit le football européen et nous sommes tout aussi critiques envers le PSG. »

Très acerbe envers l’écurie de Nasser Al-Khelaïfi depuis de longues années, le dirigeant espagnol s’est appesanti sur la situation financière du PSG pour s’insurger contre le mercato de folie réalisé par Leonardo. « Pertes Covid : plus de 300 millions d’euros ; Chiffre d’affaires des droits TV en France : -40% ; Et plus de 500 millions d’euros de salaires ? Intenable », écrit Javier Tebas sur les réseaux sociaux. Mais l’avocat de 59 ans ne compte pas s’arrêter là.

La Liga réunit des documents pour se plaindre du PSG

Le Paris Saint-Germain a recruté malin cet été en prenant que des joueurs en fin de contrat à l’exception d’Achraf Hakimi venu de l’Inter Milan pour 71 millions d’euros et Nuno Mendes prêté par le Sporting Portugal pour 7 millions d’euros avec option d’achat fixée à 40 millions d’euros. Toutefois, le club parisien s’est montré assez généreux au niveau des salaires afin de convaincre Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos, Gianluigi Donnaruma et Lionel Messi de rejoindre l’équipe de Mauricio Pochettino.

Une générosité que Paris pourrait payer très cher puisque selon les révélations de La Cope, la Liga compile des documents pour évaluer à quels organismes elle peut signaler la situation des clubs détenus par des États, comme le PSG. Selon la Ligue espagnole de football et son président, le vice-champion de France viole en ce moment les règles du fair-play financier. Les relations entre la Liga et le PSG sont donc loin d’être arrangées.





Afficher les commentaires