PSG Mercato : importante décision des Qataris à 171M€ !

QSI a injecté 171 M€ dans le capital du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 15 octobre 2021 à 01:20

Javier Tebas, le président de la Liga, va encore devenir fou de rage avec cette dernière décision du Qatar pour le PSG. Cette décision est cependant un véritable ouf de soulagement pour les finances du club de la capitale.

QSI a injecté 171 M€ dans le capital du PSG

Avec l’avènement de la crise sanitaire, le monde du football a été durement impacté par une crise financière. Et alors que le Paris Saint-Germain a subi d’énormes pertes en raison du passage de la pandémie de Covid-19, l’actionnaire majoritaire du club francilien a décidé de prendre les choses en main. En effet, le quotidien Le Parisien assure ce jeudi que Qatar Sports Investissements (QSI) a pris la décision d’injecter 171 millions d’euros dans le capital du PSG.

Le média régional explique que cette opération a été réalisée le 5 octobre dernier et porte désormais le budget des Rouge et Bleu à plus de 500 millions d’euros. Toujours selon la même source, cette mesure a été arrêtée après une réunion entre les dirigeants pour compenser les pertes liées au Covid-19 estimées à 125 millions d’euros et qui ont doublé depuis la dernière estimation. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que QSI agit de la sorte. La dernière décision a pour but de répondre efficacement aux pertes provoquées par la pandémie qui s’élèveraient désormais à 250 millions d’euros.

Alors que certaines sources étrangères y voient une future opération mercato avec la probable succession de Kylian Mbappé, Doha assure que ce geste répond à la nécessité de solidifier les comptes du PSG face aux effets de la crise sanitaire. Quoi qu’il en soit, c’est une décision qui va encore faire grincer des dents, notamment du côté de l'Espagne où le sulfureux Javier Tebas pourrait de nouveau sortir de ses gonds.

Le PSG accusé de dopage financier ?

En 2018, ce sont 316 millions d’euros qui avaient été apportés pour permettre à Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique d’assumer les énormes transferts de Kylian Mbappé de l’AS Monaco et celui de Neymar du FC Barcelone. Cette fois, la consolidation de la base financière de la société a pour but de répondre aux énormes pertes liées au Covid-19. Il faut noter que les revenus des clubs de football ont chuté avec les stades vides et les droits TV en baisse ces deux dernières années. Si cette décision du Qatar peut être assimilée à du dopage financier par les détracteurs du Paris Saint-Germain, un spécialiste de l’économie du football interrogé par Le Parisien rassure sur le sujet.

« Dans une entreprise classique, tout le monde se dirait que les comptes sont solides et que l’actionnaire est crédible », décrypte l’acteur économique interrogé par la source. Il a rajouté : « mais dans le monde du football, cette vision diffère quelque peu. Plusieurs acteurs dénoncent la facilité avec laquelle le PSG arrive à injecter de l’argent dans ses comptes grâce aux fonds propres de ses actionnaires tandis que des clubs comme le FC Barcelone doivent recourir à des emprunts. De son côté, le Paris Saint-Germain assure continuer à ‘respecter les règles imposées’ par toutes les instances françaises et européennes. »

Au contraire d’un dopage financier, qui consiste à injecter de l’argent pour gonfler les comptes et recruter, cette opération vise à rééquilibrer des comptes impactés par la crise survenue après l’apparition de l’épidémie de coronavirus. Cette trouvaille va permettre au PSG de rester dans le vert malgré une perte de revenus considérable.





Afficher les commentaires