OM-PSG : Une importante décision est tombée pour le Classico !

Pablo Longoria, président de l' OM. Publié par JEAN-LUC D le 24 octobre 2021 à 18:03

Le stade Vélodrome va abriter le premier Classico de la saison 2021-2022 entre l’ OM et le PSG ce soir en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Les autorités de Marseille ont pris une dernière décision importante pour cette rencontre.

La préfecture prend un arrêté qui ne va pas plaire à Marseille

Opposé au Paris Saint-Germain ce dimanche soir dans le choc de la 11e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a appris samedi que ses supporters ne pourront pas se rassembler aux alentours du stade Vélodrome de 14h à 23h. Malgré le fait que les supporters du Paris Saint-Germain soient interdits de déplacement à Marseille, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté afin d’interdire le rassemblement des supporters marseillais autour du stade.

« Les années précédentes, certains supporters ont pris l’habitude de se réunir pour former des cortèges non déclarés et non encadrés, occasionnant des troubles graves à l’ordre public : violences envers les forces de l’ordre, dégradations sur la voie publique, usage massif d’engins pyrotechniques et gênes importantes de la circulation. Tous les rassemblements, cortèges et défilés non déclarés sont interdits dans les 1er, 6e et 8e arrondissements dimanche de 14h à 23h », peut-on lire dans le communiqué publié par la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. De son côté, la direction de l’OM a également corsé les mesures sécuritaires autour de cette rencontre.

OM : des filets spéciaux pour le Classique face au PSG

Craignant en particulier des jets de projectiles sur les joueurs du Paris Saint-Germain, les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont prévu un dispositif de sécurité spécifique avec quatre filets amovibles qui seront positionnés à des endroits stratégiques et jugés à risques, selon les informations de RMC Sport. Douze stadiers auront notamment pour unique mission de les déplacer dans des zones considérées comme sensibles, par exemple sur les situations de corners des hommes de Mauricio Pochettino.

Sanctionné d'un point de retrait avec sursis et d'une interdiction de déplacement de ses supporters jusqu'à la trêve hivernale suite aux incidents à Angers (0-0), l'OM ne veut pas prendre le moindre risque d'écoper de nouvelles sanctions lors de ce choc contre le PSG.





Afficher les commentaires