PSG Mercato : Reims, cette confirmation à 40 M€ pour Ekitike

Le PSG fixé pour Hugo Ekitike Publié par Ange A. le 20 janvier 2022 à 09:05

Le nom d’Hugo Ekitike est associé au PSG pour la succession de Mbappé. Jean-Pierre Caillot s’est prononcé sur l’avenir de son protégé.

Le PSG fixé pour Hugo Ekitike

Avec le possible départ gratuit de Kylian Mbappé du Paris Saint-Germain, des noms circulent pour assurer sa succession. L’un des derniers en date est celui d’Hugo Ekitike. L’attaquant de 19 ans réalise une belle saison sur le plan personnel avec le Stade de Reims. L’avant-centre rémois compte 8 réalisations et trois passes décisives en Ligue 1 Uber Eats sur la campagne en cours. Suffisant pour qu’Ekitike suscite l’intérêt de Paris et de Newcastle United. S’agissant des Magpies, Jean-Pierre Caillot confirme déjà avoir repoussé leurs avances cet hiver. « Ils nous ont bien proposé 35 millions au total, mais avec de nombreux bonus, dont certains quasiment impossibles à atteindre. Comme par exemple, remporter la Ligue des Champions », a expliqué le président de Reims dans les colonnes du Quotidien du sport. Lequel en a profité pour dévoiler le prix d’Hugo Ekitike.

Un joli pactole en vue pour le Stade de Reims

Jean-Pierre Caillot exigeant pour Hugo Ekitike

Comme l’avait déjà indiqué Foot Mercato, le président du Stade de Reims attend au moins 40 millions d’euros pour Hugo Ekitike. « Nous on veut 30 millions « fixe » + 10 millions de bonus « réalisables », indique Jean-Pierre Caillot. Le dirigeant champenois entend se consoler avec ce pactole puisqu’il ne souhaite pas vraiment perdre son crack en cours de saison. « C’est vrai que beaucoup s’aperçoivent maintenant des qualités du joueur, mais pas nous. Il a été formé chez nous et ce qu’il fait ne nous surprend pas […] Comme nous n’avons pas forcément envie de le voir partir, nous avons fixé la barre assez haut », assure le président rémois. Avec cette sortie, le Paris Saint-Germain est désormais fixé pour l’une des promesses du championnat.






Afficher les commentaires