Equipe de France : Mbappé, Droits de l'Homme, les mots de Griezmann

Equipe de France : Antoine Griezmann évoque les Droits de l'Homme au Qatar. Publié par Thomas le 02 décembre 2022 à 16:55

En conférence de presse ce vendredi, Antoine Griezmann a été interrogé sur son rapport avec Kylian Mbappé, Didier Deschamps et le Qatar.

Beaucoup l’annonçaient hors course pour la Coupe du monde, après un retour en dents de scie à l’Atlético Madrid, pourtant, Antoine Griezmann est toujours un élément essentiel du onze tricolore et ce n’est pas son début de Mondial qui dira le contraire. Métamorphosé à un poste plus reculé sur le terrain, le natif de Mâcon endosse plus que jamais le rôle de cadre de l’Equipe de France pour sa 3e Coupe du monde. Ce vendredi, l’attaquant s’est présenté devant les journalistes en conférence de presse et a abordé une large série de thèmes touchant de près ou de loin l’équipe tricolore.

Peut-être l’un des meilleurs Bleus depuis le début de la compétition, le joueur de 31 ans a expliqué ce retour en forme par son nouveau rôle dans le onze mais aussi son bien-être mental. "Je suis assez libre, être là dans la relation avec la défense et les attaquants. Après, défensivement aider mes coéquipiers avec le Ballon, mettre les attaquants dans les meilleures dispositions. Physiquement je suis bien, donc quand c’est comme ça dans ma tête ça va beaucoup mieux, déclare-t-il. L’année dernière je revenais à l’Atlético c’était aussi compliqué, il fallait travailler se faire petit. Il fallait que je me retrouve un peu sur et en dehors du terrain. Maintenant je me sens très bien en club et en sélection."

Equipe de France : Griezmann sur Mbappé, "ce n’est pas le même joueur"

Star de l’Equipe de France, Kylian Mbappé dispose d’un nouveau statut en Bleus par rapport à il y a quatre ans. Révélé au monde lors de la campagne de 2018, le Parisien a progressivement imposé sa patte au sein de l’effectif de Didier Deschamps. "Kylian en 2018 ce n’est pas le même joueur ni la même personnalité que maintenant. On le voit beaucoup plus dedans dans le groupe, il parle beaucoup il met de la joie de vivre. Il sait que chaque geste va être observé par les journalistes, fans, coéquipiers", juge Antoine Griezmann. Si la complicité des deux attaquants s’est longtemps faite attendre sur le terrain, lors de ce Mondial, leur relation semble plus que jamais bonifiée. "On n’a pas beaucoup de minutes ensemble donc c’est difficile de travailler cette complicité. Après je suis plus dans un rôle où je descends plus bas prendre les ballons. Je comprends aussi ce dont il a besoin, son jeu donc c’est plus facile après beaucoup de matches ensemble."

En ce qui concerne Didier Deschamps, qu’il décrit comme un mentor, le Madrilène ne tarit pas d’éloge. "Le coach est un entraîneur qui croit beaucoup au groupe, quoi donne beaucoup de pouvoir au groupe. À nous de démontrer ça. On est un groupe qui vit bien, qui se donne à fond aux entraînements que ce soit les onze qui commencent où ceux qui sont amenés à rentrer", déclare le joueur qui rajoute : "Je donne tout pour le maillot, pour la France mais aussi pour lui. J’essaye de tout faire pour qu’il continue à avoir confiance en moi."

Antoine Griezmann questionné sur les Droits de l’Homme au Qatar

Durant la conférence de presse, un journaliste a également questionné Antoine Griezmann sur les nombreuses controverses extrasportives liées à cette Coupe du monde au Qatar. Celui qui s’est plusieurs fois engagé publiquement contre l’homophobie a livré sa réponse. "Un peu gêné oui et non. Peu importe où je serais dans le monde ils savent qu’ils auront toujours mon soutien (la communauté LGBT). Après je suis footballeur, c’est ma profession, mon pays m’appelle pour jouer une compétition, c’est avec fierté et beaucoup d’envie que je viens. Mais ils auront toujours mon soutien."