PSG Mercato : Nasser Al-Khelaïfi annonce la couleur pour l’hiver

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 03 décembre 2022 à 13:51

Présent au Qatar pour la Coupe du Monde 2022, Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, a annoncé la couleur pour le prochain marché des transferts de l’hiver.

Alors que la Coupe du Monde 2022 bat son plein au Qatar depuis le 18 novembre dernier, Nasser Al-Khelaïfi a accordé une longue interview au quotidien sportif L’Équipe, publiée ce samedi. Le premier responsable du Paris Saint-Germain s’est notamment exprimé sur le mercato hivernal, qui s’annonce à grands pas. Alors que de nombreuses rumeurs circulent autour du club de la capitale, l’homme d’affaires qatari ne semble pas vraiment chaud à l’idée d’investir en janvier.

« Allez-vous investir cet hiver sur le marché des transferts ? On verra, mais je ne pense pas. Nous n’avons besoin de personne. On doit garder la même équipe. Je pense qu’on a trouvé un esprit collectif et qu’on est bien », a déclaré Nasser Al-Khelaïfi, qui précise également que Luis Campos et Christophe Galtier n’ont formulé aucune demande pour la fenêtre de recrutement de l’hiver.

Mercato PSG : Campos et Galtier « n’ont rien demandé » pour l’hiver

Depuis plusieurs semaines, Christophe Galtier et Luis Campos ne cessent de répéter que le mercato estival du Paris Saint-Germain n’a pas permis de renforcer l’équipe comme ils le souhaitaient. Il faut dire que les dirigeants parisiens espéraient pouvoir attirer un défenseur central supplémentaire et un attaquant capable d’évoluer en pivot pour laisser plus de liberté à Kylian Mbappé sur le terrain. Cependant, Nasser Al-Khelaïfi assure que son conseiller football et son entraîneur, qui comprennent la situation du club, n’ont formulé aucun souhait pour le marché de janvier.

« Christophe Galtier et Luis Campos souhaitent recruter un défenseur… Ils n’ont rien demandé. Parce qu’ils comprennent. On discute tous ensemble. Je respecte beaucoup le coach, je l’apprécie beaucoup parce qu’il a des valeurs humaines. C’est un très bon coach », a expliqué le président de l’ECA.