Gillot veut relancer ses Girondins

Publié par Michael Beaupres le 26 février 2013 à 15:55

Bordeaux se déplace demain (18h45) à Raon L'Etape dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France. Le club au scapulaire traverse une période de doute ( 5 matchs sans victoires) et compte bien se relancer.

En traditionnelle conférence de presse d'avant-match, Francis Gillot a évoqué la rencontre

L'adversaire: "Nous avons failli nous faire piéger à Châteauroux et Moulins. Ces deux expériences se sont bien terminées mais nous ne sommes pas passés loin de l’élimination. J’espère que nous allons retenir les deux précédentes rencontres au cours desquelles nous avons failli nous faire piéger".

Aller loin en Coupe de France: "Nous avons des tirages à notre portée. Ce serait dommage de ne pas en profiter. Si nous passons, il restera trois matches. Nous n’avons aucune certitude par rapport à notre contenu et à l’état d’esprit. Nous ne pouvons pas parler d’objectif aujourd’hui. Ce serait incohérent".

Priorité à la Coupe de France ? "A chaque match, nous mettons une équipe en place avec quatre ou cinq changements. Je ne vais pas demander à mes joueurs de faire l’impasse. Nous essayons de tout gagner. Il n’y a pas de priorité. Mercredi, nous allons chercher la qualification. Je ne vois pas ce que je peux dire d’autre à mes joueurs".

Quoi faire pour sortir de cette mauvaise passe ? "Nous réalisons beaucoup de travail individuel et collectif avec la vidéo. Nous sommes bons quand on a peur. Nous avons été bons à Lyon et à Paris parce qu’on a la trouille. Contre Kiev, nous avons été bons en termes de concentration au match retour pour les mêmes raisons. Quand on a moins peur, et c’est ça le problème, il y a un peu de suffisance et moins de préparation mentale".

Afficher les commentaires