Arsenal – Chelsea (1-2) : La boulette de Leno a tout changé, les notes

Afficher l’index Masquer l’index

Dominateur en première période face à une très faible équipe de Chelsea, Arsenal a cédé en toute fin de match et s’est finalement incliné 2 buts à 1 à domicile. Coupable d’une terrible erreur, Bernd Leno a précipité la défaite des siens, qui restent englués à la 12e place de Premier League.

Arsenal : La sortie manquée de Bernd Leno

Bernd Leno (3) : peu inquiété jusque-là, hormis sur une frappe de Mason Mount en début de match, le gardien allemand des Gunners est complètement passé au travers sur un coup franc frappé par Mount, laissant Jorginho marquer dans le but vide. Son erreur d’appréciation a été le tournant du match, Chelsea marquant son second but quatre minutes plus tard. Un dernier rempart fragile.

Matteo Guendouzi (5) : remplaçant lors des deux dernières rencontres disputées par son équipe, le jeune milieu de terrain français était aligné d’entrée en lieu et place de Granit Xhaka, malade. Très généreux dans l’effort, il a rapidement été averti (10e) après avoir été pris de vitesse par Willian. Pas toujours sûr techniquement et parfois emprunté, il a provoqué quelques frayeurs chez ses partenaires. Il semble rechercher un second souffle après son bon début de saison.

À lire Mercato OM : Aubameyang fixe ses conditions pour rester

Pierre-Emerick Aubameyang (6) : une nouvelle fois aligné en position d’ailier gauche, le capitaine des Gunners s’est de nouveau montré décisif en ouvrant le score de façon opportuniste à la 13e minute. Buteur pour la 15e fois de la saison toutes compétitions confondues, le Gabonais s’est également illustré offensivement par une merveille de remise sur Alexandre Lacazette, mal exploitée par ce dernier (18e). Auteur également de très bons replis défensifs sur son côté. La valeur sûre d’Arsenal.

Lucas Torreira (7) : ses 45 premières minutes furent une merveille. Extrêmement actif et disponible au coeur du jeu, l’Uruguayen s’est également montré très à l’aise ballon au pied et a constamment cherché à jouer vers l’avant. Moins flamboyant mais très solide en seconde période, il est en revanche piégé – irrégulièrement ? – par Jorginho sur le but égalisateur de ce dernier, ce qui entâche un peu une prestation tout de même très satisfaisante.

David Luiz (7) : c’est simple, le Brésilien a tout simplement étouffé Tammy Abraham, l’avant-centre des Blues. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ce dernier a inscrit son but alors que le Brésilien l’avait abandonné afin d’essayer d’empêcher Willian, passeur décisif sur l’action, de centrer. Agressif à souhait et toujours bien placé, notamment après la pause, l’ancien de Chelsea s’est montré irréprochable face à ses anciens partenaires. Le patron de la défense.

Les autres joueurs d’Arsenal

Ainsley Maitland-Niles (6) ; Shkodran Mustafi (5) ; Bukayo Saka (6) ; Reiss Nelson (6) ; Mesut Özil (6) ; Alexandre Lacazette (5)

À lire OL : Lacazette réagit à la surprise de Thierry Henry !

Chelsea : Le très précieux Jorginho

Jorginho (7) : remplaçant au coup d’envoi, l’international italien a remplacé Emerson au bout d’une petite demi-heure de jeu, prenant place au milieu de terrain aux côtés de N’Golo Kanté et de Mateo Kovacic. Son apparition sur le terrain a totalement changé le visage de son équipe, tout d’un coup beaucoup plus équilibrée. Actif à la récupération et dépositaire du jeu des Blues, Jorginho s’est même montré décisif en inscrivant le but de l’égalisation. On se demande comment Frank Lampard peut se passer de lui !

Tammy Abraham (6) : son but vainqueur – son 12e de la saison en Premier League – sauve tout simplement une prestation qui était jusque-là insuffisante. Irréprochable dans l’attitude mais transparent dans le jeu et largement dominé par l’expérimenté David Luiz, le jeune attaquant anglais n’a rien lâché et a profité de l’attentisme de Mustafi pour se retourner dans la surface et placer une frappe hors de portée de Leno.

N’Golo Kanté (5) : difficile de juger la prestation de l’international français tant il y a eu deux Kanté sur la pelouse de l’Emirates Stadium, l’un avec le ballon et l’autre sans. Toujours aussi accrocheur et intelligent tactiquement, l’ancien de Leicester a encore récupéré un nombre impressionnant de ballons et effectué des retours défensifs salvateurs, comme celui sur Lacazette en première mi-temps. En revanche, il s’est montré maladroit techniquement, manquant quelques passes faciles et perdant même des ballons dans des zones dangereuses (78e). Un match très contrasté.

Mateo Kovacic (4) : comme souvent préféré à Jorginho à l’extérieur actuellement, le milieu de Chelsea a livré une prestation médiocre. Dans l’incapacité de véritablement influer sur le jeu de son équipe, il n’a impulsé aucune action dangereuse et a manqué d’initiative. Remplacé à la 70e par un Callum Hudson-Odoi qui en a bien plus fait – dans un autre registre il est vrai – en 20 minutes que lui en 70.

À lire J-L Gasset trop vieux pour l’OM ? Aubameyang passe aux aveux !

Emerson (3) : le latéral italo-brésilien n’a pas fait long feu cet après-midi, mais il est resté suffisamment de temps sur la pelouse pour coûter un but à sa formation. Au marquage d’Aubameyang sur le corner d’Özil mais totalement passif sur la déviation de Callum Chambers, il a laissé le Gabonais placer tranquillement sa tête et tromper Kepa. Régulièrement en difficulté face à la vitesse de Nelson, le piston gauche de Chelsea a ensuite fait les frais de la réorganisation tactique de Frank Lampard et a été remplacé très avantageusement par Jorginho.

Les autres joueurs de Chelsea

Kepa Arrizabalaga (5) ; Fikayo Tomori (4) ; Kurt Zouma (4) ; Antonio Rüdiger (5) ; César Azpilicueta (4) ; Willian (5) ; Mason Mount (4)


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !



Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :