OM : Message fort, ces joueurs qui doivent quitter Marseille

Après la défaite à Porto, l'OM doit faire le tri dans ses joueurs. Publié le 04 novembre 2020 à 18:00

L'OM a subi une nouvelle humiliation en Ligue des champions, cette fois sur la pelouse du FC Porto (0-3), à l'occasion de la troisième journée de Ligue des champions. Les joueurs d'André Villas-Boas ont à nouveau été très décevants, voire catastrophiques pour certains, et les critiques fusent, demandant le départ de certains éléments.

Les joueurs de l'OM premiers coupables

En perdant son troisième match de Ligue des champions de la saison, mardi au Portugal, face au FC Porto (0-3), l'Olympique de Marseille a égalé un triste record. Les défaites de cette année, contre l'Olympiakos (0-1), Manchester City (0-3) et donc Porto, viennent alimenter une série de maintenant douze défaites consécutives en C1, record partagé par l'OM avec les Belges d'Anderlecht. Ces trois défaites ont mis en lumière les faiblesses de l'effectif marseillais, le manque d'ambition de l'entraîneur André Villas-Boas, mais surtout l'apathie et le désintérêt dont font preuve plusieurs joueurs, en témoigne leur langage corporel visible sur le terrain. Pierre Ménès, consultant sur Canal+, a demandé "un minimum d'engagement dans les duels, une volonté de jouer", mais il a assisté à "un spectacle affligeant".

Sakai, Sanson, Payet, Benedetto out

Pour le chroniqueur de la chaîne cryptée, les coupables sont tout désignés. "Il y a trop de joueurs qui étaient bons l'année dernière qui sont cette saison hors de forme et loin de leur niveau", a déclaré Pierre Ménès, avant de citer "Sakai, Sanson, Benedetto, Payet... Ceux-là ne peuvent plus jouer, ne doivent plus jouer." Le chroniqueur a ensuite interpelé André Villas-Boas, le coach de l'OM : "Il va falloir que Villas-Boas porte un peu ses bijoux de famille, parce qu'il y a des solutions. J'ai trouvé que l'entrée de Cuisance apportait plus de consistance au milieu. Et vu le manque de caractère de l'équipe, Strootman ne ferait pas tache non plus." Dimitri Payet a été notamment la cible de nombreuses critiques après avoir raté le penalty de l'égalisation contre le FC Porto, notamment de la part de Jérôme Rothen, consultant RMC, comparant le physique du Marseillais à celui d'un joueur de District.





Par Matthieu