FC Nantes : Waldemar Kita remonté contre la situation

Waldemar Kita, président du FC Nantes Publié le 11 novembre 2020 à 17:10

Entre une crise sanitaire qui fait des ravages et ses conséquences sur l'économie des clubs de foot, au rang desquels le FC Nantes, Waldemar Kita ne cache plus sa colère. Le dirigeant des canaris, pas non plus rassuré par les résultats de son équipe, s'est fendu d'une proposition rejetée dans la foulée par le monde du foot.

FC Nantes : Pour Waldemar Kita, Covid-19 - choléra, même chose

Les clubs français sont financièrement dans le dur à cause de la crise économique provoquée par la Covid-19. Une situation qui inquiète les présidents des clubs de Ligue 1, dont le dirigeant du FC Nantes, Waldemar Kita. « Le manque à gagner est estimé entre 10 à 15 millions d’euros sur l’ensemble de la saison. C’est énorme », s’est alarmé l’homme d’affaires franco-polonais sur les antennes de RMC Sport. Une crise si dure que le président du FCN ne parle plus de la Covid-19, mais de choléra qui est une maladie plus grave et plus contagieuse et qui avait en son temps causé d'énormes dégâts sur l'économie. « C’est un peu le choléra qui s’est installé », a estimé le responsable des Canaris, dont le club enregistre une perte de 2,5 millions d’euros sur les 4 matchs déjà joués à domicile cette saison. À cause de la situation sanitaire, seuls 9000 spectateurs étaient présents lors de ces 4 matchs, alors que la Beaujoire attendait 115 000 spectateurs.

La solution de Waldemar Kita pour lutter contre la crise

Pour le patron du FC Nantes, il faudrait éviter des « descentes de clubs avec 10 millions de dettes ». Pour cela, Waldemar Kita propose à la LFP (Ligue de Football Professionnel) de « continuer à jouer sans montée ni descente en Ligue 1, Ligue 2 et National ». Une proposition qui a déjà fait réagir plusieurs observateurs. La plupart ont jugé cette proposition impertinente pour lutter contre la crise économique. Jouer sans possibilité de monter ou de descendre tuerait l’esprit de concurrence qui fait le charme de tout sport. Le Président du FC Nantes devrait réfléchir à une autre solution pour lutter contre la crise économique.

Sur les 9 matchs disputés par le FCN dans cette première partie de la saison, 4 défaites, 3 victoires et deux matchs nuls ont été enregistrés. Sans doute que le dirigeant cherche à anticiper, avec sa solution, une éventuelle relégation de son équipe en Ligue 2 à la fin de la saison.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp