OM : André Villas-Boas fait-il tout pour se faire virer ?

OM : André Villas-Boas fait-il tout pour se faire virer ? Publié le 27 novembre 2020 à 15:30

Critiqué pour les mauvais résultats en Ligue des champions et la qualité de jeu médiocre de son équipe en Ligue 1, André Villas-Boas fait-il tout pour se faire renvoyer de l'OM ? Ce vendredi, en conférence de presse avant OM - FC Nantes, prévu samedi à 17h, l'entraîneur portugais a allumé tout le monde, des supporters à la presse, en soutenant même le PSG.

OM : André Villas-Boas tire à balles réelles

André Villas-Boas s'est une nouvelle fois lâché en conférence de presse. Avant la rencontre de l'OM face au FC Nantes, samedi (17h), pour le compte de la 12e journée de Ligue 1, le coach marseillais n'a pas pris de gants et a fait des déclarations surprenantes, dans des propos rapportés par Le Phocéen. À commencer par la Coupe d'Europe : "Sur les derniers matchs en championnat, ce n'est pas de la confiance, c'est qu'on a trouvé la force et on a serré les dents pour avoir des résultats. Mais oui, c'est dur de ne pas être à la hauteur de ce que tu espérais, il faut que je prenne un peu plus de temps... Notre grosse faute, c'est d'avoir qualifié l'OM en Ligue des Champions l'an dernier !", a commencé par dire André Villas-Boas.

L'entraîneur lusitanien a révélé que "même dans [ses] pires cauchemars", il ne pouvait "imaginer ça". Ça, c'est voir l'OM sans but, sans victoire, sans point, après quatre rencontres indigentes : "Il y a une déception et une tristesse totale." André Villas-Boas ne voit même pas l'intérêt de prendre la troisième place et de filer en Ligue Europa... "Je veux être très clair : quand tu te qualifies en Ligue Europa après de tels résultats en Ligue des champions, ce n'est pas digne, c'est une question de prestige. Quand tu es perdant dans la phase de groupe, tu sors. C'est ça mon opinion. Mais si on est en C3, on la jouera à fond bien sûr. Je ne veux pas finir à zéro point en C1."

Le coach de l'OM dégomme la presse

Les journalistes, qui avaient énervé Villas-Boas après la victoire à Strasbourg (1-0), en lui faisant remarquer le niveau de jeu décevant de son équipe, en ont aussi pris pour leur grade. "Il faut qu'on trouve une date avant Noël pour le match contre la presse, j'ai beaucoup de tacles à faire !, a lâché l'entraîneur de l'OM. J'ai une bonne relation avec vous, on a une relation de respect. Quand j'étais en Angleterre, c'était la guerre ! Mais la presse marseillaise est trop fan et la presse parisienne est trop PSG !" En parlant du PSG, AVB s'est positionné en étonnant soutien de Thomas Tuchel, son homologue parisien. "On a une relation tendue avec Tuchel, mais c'est un scandale qu'il ne soit pas dans le top 5 de la FIFA des meilleurs entraineurs. Bielsa mérite d'être récompensé pour sa carrière, son jeu, mais pas pour la saison qu'il a faite, alors que Tuchel a remporté plusieurs trophées. C'est ça qui compte pour moi."

Une sortie qui ne va pas vraiment plaire aux supporters de l'OM. Mais André Villas-Boas en a aussi gardé une petite pour eux... "Le Vélodrome en premier te soutient. Quand ça tourne dans le sens inverse c'est dur, mais ça c'est le niveau d'exigence qu'ils demandent. Par contre, le tifo avec les loups et les chèvres, je ne l'ai pas trouvé très sympa, le loup ne laisse jamais sa meute, les supporters doivent être à côté de nous aussi. Mais on sait qu'on doit monter le niveau d'exigence." Soutenez, mais ne critiquez pas. Pas sûr que cela soit vraiment le genre des supporters de l'OM. Au fil des jours, André Villas-Boas se montrer de plus en plus franc et défiant face à la presse. Les nerfs semblent à vif.





Par Matthieu