RC Strasbourg: Laurey a redouté le licenciement après RCSA - SRFC

Thierry Laurey aurait pu être démis de ses fonctions après Strasbourg - Rennes. Publié le 28 novembre 2020 à 11:09

Vendredi soir, en ouverture de la 12e journée de Ligue 1, le RC Strasbourg a stoppé l'hémorragie en concédant le match nul face au Stade Rennais. Mais la toute fin de match, qui a souri aux Alsaciens, aurait pu coûter la tête de Thierry Laurey sur le banc strasbourgeois.

Le RC Strasbourg tout proche du KO

Si le club alsacien avait pris les devants peu avant la demi-heure de jeu grâce à Adrien Thomasson et espérait ainsi sortir de la zone de relégation, l'expulsion de Stefan Mitrovic avant la mi-temps a changé beaucoup de choses. En supériorité numérique, le Stade Rennais, par l'intermédiaire d'Adrien Hunou, a égalisé à l'heure de jeu, et, avec un brin de réussite supplémentaire, aurait pu espérer mieux. En effet, six minutes avant le terme de la rencontre, Hunou, de la tête, a trouvé le poteau d'Eiji Kawashima sur un centre parfait d'Hamari Traoré. Et sur la dernière action de la partie (90+2'), James Léa Siliki a manqué le cadre de quelques millimètres.

Thierry Laurey soulagé après Starsbourg - Rennes

Bien qu'ayant évolué 50 minutes en infériorité numérique, le RCSA empoche un point, mais Thierry Laurey - le coach du Racing - l'admet : si Rennes avait marqué en fin de match, son avenir en Alsace aurait pu devenir plus qu'incertain."S'ils avaient marqué à la 92e, j'aurais pu assister à mon enterrement" a déclaré l'ancien manager du Gazélec, qui en a profité pour saluer l'état d'esprit de ses troupes. "Les garçons ont montré l'état d'esprit qu'on voudrait avoir tout le temps" s'est-il félicité. Le Racing se déplacera dimanche prochain à Nantes pour espérer décrocher sa troisième victoire de la saison et franchir le seuil des 10 points en championnat.





Par Clément