RC Strasbourg : Thierry Laurey sonne l’heure de la révolte

RC Strasbourg : Thierry Laurey mobilise ses troupes pour mettre fin à la spirale infernale. Publié le 25 novembre 2020 à 14:15

Le RC Strasbourg est méconnaissable depuis le début de la saison, avec une place de 19e au classement. Pour Thierry Laurey, l’heure de remonter la pente est arrivée.

RC Strasbourg : Thierry Laurey galvanise ses joueurs

Thierry Laurey vit sa plus mauvaise saison sur le banc du RC Strasbourg depuis quatre ans de présence. Avec un enchaînement de mauvais résultats, le club alsacien est 19e de Ligue 1. Pour le stratège, le moment est venu de mettre fin à cette spirale infernale. Présent en conférence de presse ce mercredi avant le match contre le Stade Rennais (12e journée de Ligue 1, vendredi 21h), l’entraîneur strasbourgeois a donc invité ses joueurs à « faire les efforts tous ensemble pour qu’à un moment ça tourne » au profit du club. Le coach pense que les joueurs doivent « se soutenir, s’encourager les uns et les autres et se tirer tous vers le haut » dans l’intérêt supérieur du RC Strasbourg. Pour le technicien français de 56 ans, les Alsaciens doivent désormais songer à améliorer leur position au classement. « Il faut qu’on remonte petit à petit au classement et retrouver progressivement de la confiance. Il va falloir enclencher une série. Notre salut passera par là. C’est, clair, net et précis », a déclaré l'ancien coach d'Amiens SC avant de conseiller : « Il faut penser collectif, équipe et résultat. »

Thierry Laurey menacé sur le banc alsacien

Auteur d’un début de saison catastrophique, Thierry Laurey n’a jamais été autant menacé sur le banc du RC Strasbourg depuis son arrivée en 2016. Mécontent de la spirale infernale et de la 19e place au classement de Ligue 1, le président Marc Keller n’exclurait pas de se séparer du natif de Troyes. Pour éviter un limogeage, ce dernier devrait rapidement trouver les moyens de mettre fin à l’enchaînement de mauvais résultats de la formation strasbourgeoise et de remonter vite la pente. Une mission qui s’annonce compliquée en raison du calibre des prochains adversaires des Strasbourgeois, à commencer par les Rennais…





Par JOËL