Nîmes Olympique : Arpinon pointe deux anomalies face à l’OM

Nîmes Olympique : Jérôme Arpinon tacle l’arbitrage et la prestation de ses latéraux face à l’OM Publié le 05 décembre 2020 à 11:26

Le Nîmes Olympique s’est incliné sur sa pelouse face à l’OM (0-2), vendredi soir, en ouverture de la 13e journée de Ligue 1. L’entraîneur nîmois croit savoir les causes exactes de la défaite de ses hommes.

Le Nîmes Olympique victime d’un mauvais arbitrage

Le Nîmes Olympique n’a pas pu arrêter la belle série de succès de l’ OM à l’extérieur en Ligue 1. Battu sur sa propre pelouse du stade des Costières par les Marseillais (0-2), Jérôme Arpinon a reconnu qu’ « il y avait du talent » en face et que « les grandes équipes comme Marseille marquent des buts au bon moment ». Mais pour l’entraîneur gardois, le talent des Phocéens n’était pas la seule raison de la défaite de son équipe. Il n’a pas manqué d’évoquer l’arbitrage de Willy Delajod. « Parfois, on ne veut jamais trop parler de l’arbitrage parce qu’on a toujours peur de… Ce soir ça fait mal », a regretté le coach du Nîmes Olympique, après la rencontre, dans des propos relayés par RMC Sport. Pour le technicien, l’arbitre n’a pas fait « le même match en première qu’en deuxième mi-temps », après un gros coup de pression des Marseillais. L’entraîneur des Nîmois a également dénoncé « l’expulsion de Cubas » qui n’est pas « un méchant sur le terrain ».

Jérôme Arpinon déçut de la prestation de ses latéraux

Jérôme Arpinon est tout de même un entraîneur objectif. Pour expliquer la défaite du Nîmes Olympique, il ne pointe pas seulement l’arbitrage. Il a aussi dénoncé le comportement de ses joueurs. « On avait décidé de pas trop reculer, mais on a fait une erreur d'alignement individuelle sur un ballon en profondeur amenant ce but », a-t-il déploré. Mais c’est surtout la prestation des latéraux qui n’a pas fait plaisir au stratège du Nîmes Olympique. « Je n'ai pas vu assez d'apports offensifs de mes latéraux. Après, Marseille, défensivement, était bien en place, mais on aurait pu davantage apporter de danger offensivement. C'est dommage », a regretté Jérôme Arpinon, dont les hommes (16es de Ligue 1) se déplaceront à Lorient le dimanche 13 décembre pour le compte de la 14e journée.





Par JOËL