FC Nantes Mercato : Une opération qui fait perdre 5 millions

FC Nantes Mercato : Une opération qui fait perdre 5 millions. Publié le 11 janvier 2021 à 12:15

Le FC Nantes de Raymond Domenech est invaincu après les deux premières rencontres de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France. Mais il n'a toujours pas gagné non plus, après deux matches nuls contre le Stade Rennais (0-0) et à Montpellier (1-1). Mais au-delà de l'équipe première, un départ au mercato marque encore la distance qui la sépare du centre de formation des Canaris, qui ne sert plus la cause comme il le devrait...

Le FC Nantes tourne toujours le dos à ses jeunes

La relation entre l'équipe première du FC Nantes et le centre de formation est toujours aussi compliquée. C'est une source de tension depuis plusieurs saisons, car le FCN, qui s'est toujours appuyé sur la formation de jeunes joueurs talentueux, leur a fermé la porte ces dernières années. Dernier exemple en date, le départ d'Adboulaye Dabo vers la Juventus. Le joueur de 19 ans va être prêté dans le Piémont, assure Ouest-France, avec une option d'achat de seulement 1,5 million d'euros pour les Turinois. Une opération enfin réalisée par le club italien qui lorgne Dabo depuis plusieurs années. La Juve avait d'ailleurs proposé 7 millions d'euros pour le jeune Nantais en 2017, ce qui avait poussé les Jaune et Vert à offrir à Abdoulaye Dabo son premier contrat pro à 16 ans, faisant de lui le plus professionnel de l'histoire du FC Nantes. Après seulement deux apparitions du joueur sous Miguel Cardoso en 2018, Dabo avait fait son retour avec la réserve et s'entraînait souvent avec le groupe de Christian Gourcuff.

Mercato : un bel échec sportif et financier...

Le départ pour un prix dérisoire d'Abdoulaye Dabo à la Juventus est une preuve de plus des mauvaises opérations du FC Nantes. D'une possible vente à 7 millions d'euros, les Canaris ne peuvent espérer récupérer que 1,5 millions d'euros pour leur joueur. Même s'ils ne comptaient pas sur lui, c'est là une bien mauvaise affaire, qui témoigne des problèmes des jeunes Nantais pour accéder à l'équipe première. Cet été, Stéphane Ziani, directeur du centre de formation du FCN, avait déclaré qu'entre "pros et formation", il avait "l'impression de voir deux clubs différents". Et ce n'est pas Raymond Domenech, en poste pour seulement six mois pour une opération maintien, qui devrait prendre en main ce problème.





Par Matthieu