ASSE Mercato : Saint-Etienne voyage pour rapatrier un joueur

ASSE Mercato : Saint-Etienne voyage pour rapatrier un joueur. Publié le 11 janvier 2021 à 17:00

Il y a du remue-ménage en interne du côté de l'ASSE, entre la recherche active de recrues en défense comme en attaque et le départ du directeur général Xavier Thuilot qui met Claude Puel dans une situation délicate. Ainsi, les Verts veulent boucler au plus vite le mercato et pour cela, Jean-Luc Buisine se déplace pour boucler un dossier qui traine.

L'ASSE inquiète par sa situation en interne

Tous les voyants sont loin d'être au vert à l'AS Saint-Etienne. Sportivement, l'équipe de Claude Puel a rechuté sur la pelouse du Stade de Reims (1-3), à l'occasion de la 19e journée de Ligue 1, marquant la fin des matches aller. Les Stéphanois sont 16es du championnat de France et vont voir partir leur directeur général, Xavier Thuilot, proche du coach forézien. Son remplaçant, nommé par Roland Romeyer, ne devrait être nul autre que Jean-François Soucasse, jusqu'alors au Toulouse FC, lui qui est passé chez les Verts entre 1995 et 1998 au poste de gardien. Un mauvais souvenir pour certains supporters, puisque Soucasse était de l'équipe reléguée en deuxième division à l'issue de la saison 1995-1996. Parallèlement, Daniel Riolo a révélé sur RMC que le club forézien n'était "pas loin du précipice" financier, évoquant la possibilité d'un non-paiement des salaires...

Un voyage pour débloquer le mercato des Verts

Pourtant, l'ASSE s'active sur le plan du mercato. Les Stéphanois courent toujours après leur buteur. Ils ont jeté leur dévolu sur Mostafa Mohamed, l'attaquant du club égyptien de Zamalek. Mais les négociations trainent. Des désaccords existent toujours sur les modalités du transfert entre le club du Caire et l'AS Saint-Etienne. Selon But!, le dossier est ralenti pour deux raisons. La première est le pourcentage à la revente posé sur Mostafa Mohamed. Le second correspond aux modalités de paiement du transfert. Les Verts souhaitent étaler le coût du transfert en payant petit à petit une somme qui devrait avoisiner les cinq millions d'euros. Pour accélérer les négociations, Jean-Luc Buisine s'est rendu en ce début de semaine au Caire pour y discuter avec les dirigeants de Zamalek, alors que le joueur est convaincu par l'idée de rejoindre l'ASSE.





Par Matthieu