Real Madrid : Zidane conforté, la victoire en C1 arrive

Real Madrid : Zidane conforté, la victoire en C1 arrive. Publié le 21 janvier 2021 à 15:35

Zinédine Zidane a encore eu très chaud pour son poste d'entraîneur du Real Madrid ! Éliminée par Alcoyano, club de troisième division espagnole, en seizièmes de finale de la Coupe du Roi, l'équipe du coach français est en proie au doute après de longues semaines de résultats en dents de scie. Mais la direction madrilène vient de conforter Zizou dans son rôle, au moins jusqu'à la fin de la saison.

Zidane reste l'entraîneur du Real Madrid

Il était déjà sur la sellette juste avant l'hiver, lors que le Real Madrid peinait en Ligue des champions. Menée par son attaquant phare Karim Benzema, l'équipe de Zinédine Zidane avait relevé la tête en décrochant la première place de son groupe de C1, in extremis. Mais les choses ne sont pas particulièrement arrangées depuis le début de l'année 2021. Après une élimination en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne contre l'Athletic Bilbao, les Merengue ont subi une nouvelle déconvenue particulièrement humiliante sur la pelouse d'un club de Segunda B, Alcoyano, en Coupe du Roi (1-2 ap). "Honteux, ridicule... Ce sont vos mots, a lâché Zinédine Zidane en conférence de presse. Ils ne m'appartiennent pas. Ce n'est pas facile, on a joué une troisième division et on aurait dû gagner. Ça ne s'est pas du tout passé comme prévu. Ça peut arriver, ça ne veut pas dire que c'est honteux. La responsabilité doit être assumée. Je l'assume complètement. C'est un jour douloureux car nous n'aimons pas perdre. On ne va pas devenir fou maintenant. Concentrons-nous et continuons de travailler."

Zidane peut sereinement aller chercher la Ligue des champions

Le poste de Zidane était donc plus que jamais menacé ce jeudi matin, mais la direction du Real Madrid a décidé de renouveler sa confiance au champion du monde 1998, comme l'a annoncé Marca. "Le Real Madrid attendra juin pour changer le cours d’une équipe qui a perdu le nord, écrit le journal espagnol. Zidane sera assis sur le banc contre Alavés et l’idée est qu’il le sera jusqu’à la fin de la saison. Les dirigeants sont conscients de la nécessité d’un changement et de commencer un nouveau cycle, mais à partir de zéro et non pas au milieu de la saison." L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France a donc toujours les cartes en main. Et il ne s'en sort jamais mieux que dos au mur, il l'a déjà démontré. Zizou est tout à fait cable d'amener son groupe jusqu'à une improbable victoire en Ligue des champions à la fin de la saison. Il l'a également déjà fait par le passé, avec une équipe dans le dur en hiver et la possibilité de son remplacement évoquée. À l'issue de la saison, le Real et Zidane se quitteront probablement. Le temps sera venu pour le légendaire n°10 de débuter une nouvelle aventure. Avec l'équipe de France après l'Euro, comme successeur de son ancien coéquipier Didier Deschamps ?





Par Matthieu