OM Mercato : André Villas-Boas connaît désormais son sort

André Villas-Boas, entraîneur de l'OM. Publié le 26 janvier 2021 à 17:30

Les jours d’André Villas-Boas, en tant qu’entraîneur de l'OM, sont comptés. L’issue du prochain match contre le Stade Rennais, le samedi 30 janvier au Vélodrome, pourrait être décisif pour son avenir à l’Olympique de Marseille. Interrogé sur sa situation, ce mardi, en conférence de presse, il a annoncé la couleur.

OM : Villas-Boas était serein après Nîmes et le RC Lens

Après la défaite de l'OM face au Nîmes Olympique (1-2), André Villas-Boas avait remis son poste entre les mains de la direction du club phocéen. « Je n’ai pas présenté ma démission, j’ai mis ma place à disposition de la direction. C’est une précision importante », avait-il rectifié sur la rumeur qui l’annonçait démissionnaire. « Par rapport aux résultats, à la faible moyenne de points, le mieux que je peux faire pour respecter l’institution OM, c’est d’avoir une discussion. Ils m’ont soutenu et sont prêts pour la suite. On va continuer notre travail jusqu'à la fin de la saison... », avait confié l’entraîneur de l’Olympique de Marseille. À la suite de la défaite face au RC Lens, le coach portugais avait déclaré être soutenu par son vestiaire. « J’ai de bons indicateurs avec les joueurs… », avait-il assuré, tout en précisant : « C’est plutôt à la direction d'établir, si c'est un souci ou non vis-à-vis des joueurs… »

Villas-Boas s'attend à être viré à tout moment

Ce mardi, lors de la présentation de la recrue Arkadiusz Milik à la presse, André Villas-Boas a changé de ton. Il est désormais plus conscient que la fin approche pour lui. Surtout après la défaite à Monaco (3-1), la 3e consécutive en Ligue 1. Malgré ses mauvais résultats, il ne veut pas démissionner, car son contrat prend fin en juin 2021. Cependant, le président Jacques-Henri Erauyd pourrait bien prendre, finalement, la décision de le limoger, comme le souhaite d’ailleurs Pablo Longoria, selon Canal+. « Est-ce que je serai là jusqu'à la fin de la saison ? Sauf si Pablo Longoria, le directeur sportif, veut me virer », a admis l’ex-coach de Tottenham. « Après ça peut tomber aussi... Vu comme ça se passe dans le monde du foot, ça peut m’arriver également », a-t-il annoncé pour conclure.





Par ALEXIS