OM : Des sanctions à venir pour Thauvin et Payet ?

OM : Des sanctions à venir pour Thauvin et Payet ? Publié le 27 janvier 2021 à 17:00

Les embrouilles entre Florian Thauvin et Dimitri Payet ont fait l'actualité de l'OM ce lundi. Responsables en partie de l'ambiance délétère qui règne dans le vestiaire marseillais, les deux joueurs pourraient être sanctionnés sportivement par André Villas-Boas.

À l'OM, un vestiaire fracturé

Ce n'est pas la première fois que des tensions sont rapportées entre Florian Thauvin et Dimitri Payet. Si de nombreux détails ont filtré, leur exactitude reste encore à prouver. Ce qui en ressort pour l'instant, ce serait que les deux joueurs sont entrés dans une guerre d'ego, sur fond de prolongations de contrat et résultats sportifs décevants. Un renvoi de responsabilité entre les deux, qui aurait culminé dans les derniers jours. Notamment après la défaite contre Nîmes, et le coup de gueule du président, Jacques-Henri Eyraud, dirigé contre le vestiaire.

Sans réconciliation en vue, il s'agit dans l'immédiat de retrouver de la sérennité dans le groupe afin d'aborder les prochaines rencontres en Ligue 1. Thauvin contrairement à Payet, n'a pas reçu d'offre de prolongation et devrait quitter l'OM cet été. Ce sera un défi pour lui de se remobiliser pour achever sa saison sur une bonne note. Dimitri Payet, indéboulonnable contractuellement, mais mis sur le banc par André Villas-Boas doit redevenir convainquant. Le joueur agace par son inconstance et son manque d'implication chronique. Ses quelques éclairs éphémères pour assurer le strict minimum ne suffisent plus, dans un club qui se donne de grandes ambitions, mais peu de moyens. Du moins jusqu'à récemment, et un mercato réussi, qui pourrait changer la donne.

Florian Thauvin et Dimitri Payet à l'entraînement

Mercato : de la nouveauté à l'OM

L'arrivée de Milik à l'OM au mercato hivernal pourrait insuffler un nouveel élan. Le Polonais n'est certainement pas la réponse à tous les problèmes du club phocéen, mais il pourrait bousculer la hiérarchie établie dans l'équipe. Thauvin et Payet, confortés jusqu'à là par leurs statuts de cadres, seraient avisés de se ressaisir compte tenu de la nouvelle concurrence. Selon les informations du journaliste de RMC, Florent Germain, Villas-Boas pourrait désigner Milik comme numéro un sur les penalties, tandis qu'Alvaro prendrait la place de capitaine en cas d'absence de Steve Mandanda. Une manière de sanctionner sportivement les deux fauteurs de trouble, tout en responsabilisant Milik d'entrée de jeu. le match samedi contre le Stade Rennais, sera une occasion d'observer si des changements s'opèrent dans la dynamique de l'équipe.





Par Hind