Mercato PSG : Dele Alli n'accepte pas son faux départ

Dele Alli n'accepte pas son transfert avorté au PSG. Publié par Chemssdine le 12 février 2021 à 11:30

Ciblé dès la nomination de son ancien coach Mauricio Pochettino sur le banc du PSG, Dele Alli était fortement intéressé à l'idée de rejoindre le Paris Saint-Germain. Mais voilà, le négociations n'ont pas abouti et le meneur anglais est resté à Tottenham où il devra convaincre un José Mourinho qui a lâché ses vérités sur le meneur britannique.

Alli a été distrait par le PSG

Le feuilleton de l'hiver à Paris. Dele Alli rejoindra-t-il Mauricio Pochettino au PSG ? Après un mois de tractations et de rumeurs toutes plus farfelues les unes que les autres, le natif de Milton Keynes est finalement resté à Londres, où il n'a joué que treize rencontres cette saison. Un épisode douloureux pour l'international anglais (37 sélections) qui avait le forcing pour passer d'une capitale à une autre en séchant notamment quelques séances d'entraînement. Interrogé sur la situation du milieu de 24 ans, José Mourinho s'est montré franc et a admis que cet épisode avait marqué son joueur : " Il n'y a plus rien à dire. Il est possible qu'il ait été distrait, ouais. "

PSG : Dele Alli

Mourinho compte sur lui pour se battre face à la concurrence

Apparemment abattu, Alli devra néanmoins se battre pour regagner sa place dans une équipe qu'il a rejoint il y'a cinq ans maintenant. Relégué derrière Tanguy Ndombele au poste de meneur de jeu, le technicien lusitanien compte sur Dele Alli pour ne pas se laisser abattre par la concurrence et pour travailler dur : "Cela dépend de la mentalité du joueur, à quel point le joueur est influencé et suit les médias et les réseaux sociaux. Je ne sais pas dans son cas personnel. Mais je m'attendais à ce que cette histoire soit finie. Maintenant, il s'agit pour lui de travailler pour être de retour dans l'équipe, pour avoir des minutes. " Le cadre est posé pour Alli qui pourrait aussi partir cet été, alors que son contrat expire en 2024 sur les bords de la Tamise.



Afficher les commentaires