Mercato PSG : Ménès dévoile l’identité du successeur de Mbappé

Ménès demande au PSG de lâcher Mbappé pour Haaland. Publié par JEAN-LUC D le 31 août 2021 à 05:25

À 24 heures de la clôture du mercato estival, la possibilité de voir Kylian Mbappé quitter le PSG pour rejoindre le Real Madrid existe toujours. Et Pierre Ménès croit savoir quel joueur pourrait être le remplaçant idéal de l’attaquant français au sein de l’équipe de Mauricio Pochettino.

Ménès demande au PSG de lâcher Mbappé pour Haaland

Le Real Madrid a certes interrompu les négociations avec le Paris Saint-Germain pour un éventuel transfert de Kylian Mbappé, mais le dossier n’est pas pour autant définitivement clôturé. Les dirigeants parisiens travaillent donc toujours en coulisses afin de s’assurer un nom ronflant pour venir renforcer l’équipe de Mauricio Pochettino au cas où l’international français de 22 ans venait à s’en aller. Pour Pierre Ménès, Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo devraient laisser partir Mbappé et se positionner sur Erling Haaland, le phénomène norvégien du Borussia Dortmund.

« Question naïve : si ça bloque avec Mbappé et que le Real a 180 millions à dépenser, pourquoi ne pas se positionner sur Haaland ? », s’est interrogé l’ancien de Canal+ sur son compte Twitter. Mais réaliser un tel coup en l’espace de 24 heures n’est pas une mince affaire. D’autant que le Borussia Dortmund n’est pas vendeur.

Le PSG prêt à casser sa tirelire pour Erling Haaland ?

Les médias allemands ont récemment confirmé que l’agent d’Erling Haaland, Mino Raiola, avait rencontré le directeur sportif du PSG, Leonardo, pour un éventuel transfert de son poulain. Pour convaincre le BVB de laisser filer le buteur de 21 ans, le Paris Saint-Germain serait prêt à faire une offre de 200 millions d’euros si Mbappé venait effectivement à rejoindre le Real Madrid. Toutefois, le club allemand, par l'intermédiaire de son directeur sportif Michael Zorc, a ouvertement assuré que Haaland n’est pas à vendre cet été.

« 200M€ pour Erling Haaland ? Nous sommes un club de football, pas une banque. Rien n'a changé dans notre position et rien ne changera. Notre position est claire, je ne dois pas jouer au perroquet tout le temps », a déclaré le patron du recrutement du club de Dortmund.

Afficher les commentaires