PSG Mercato : Passe d’armes entre Leonardo et Thomas Tuchel

Mercato PSG : Leonardo et Thomas Tuchel toujours en froid. Publié par JEAN-LUC D le 10 octobre 2021 à 20:45

Licencié en janvier dernier, Thomas Tuchel ne manque pas d’occasion pour envoyer de temps en temps de petites piques que PSG. Leonardo, le directeur sportif du club parisien, a ainsi répondu à la dernière sortie de l’actuel entraîneur de Chelsea.

Thomas Tuchel dégaine contre le PSG…

Quelques mois après sa nomination à Chelsea en janvier dernier, Thomas Tuchel a réalisé l’exploit de remporter la Ligue des Champions. Une performance pas si surprenante si l’on en croit le manager des Blues, qui a évoqué les conditions favorables dont il bénéficie à Londres.

« C’est facile de débarquer et d'entraîner Chelsea. Si Chelsea possède la crédibilité des grands clubs, c'est grâce à une organisation parfaite, qui élimine les distances et facilite la communication. Cela me permet d'être concentré et créatif. Je n'ai rien à penser d'autre qu'au match du mercredi ou du samedi. L'organisation est simple et claire, il n'y a pas d'interférence. Je me sens vraiment soutenu par le club », a déclaré le coach allemand lors du Festival du Sport en Italie, organisé par La Gazzetta dello Sport. Sans jamais citer le PSG, le prédécesseur de Mauricio Pochettino glisse ainsi subtilement un tacle appuyé à son ancien employeur dont le directeur sportif était présent à cette cérémonie.

Leonardo répond cash à Thomas Tuchel

De passage en conférence après les mots de Thomas Tuchel, Leonardo a eu l'opportunité de réagir et répondre à l’entraîneur des Blues. Cependant, le dirigeant du Paris Saint-Germain a préféré ne pas trop alimenter la polémique. « Je ne cache pas qu'il y a eu des différends, mais je pense que cette relation et ces différends ont pu donner un élan et une poussée pour faire la saison qu'on a faite et arriver jusqu'en finale de la C1 la saison suivante », a répondu Leonardo.

Revenant sur les circonstances du départ de Tuchel, Leonardo raconte notamment : « la séparation était naturelle. L'année précédente, des situations compliquées ont déstabilisé l'environnement. Il est humain que les points de vue diffèrent, il a été difficile d'établir une relation entre nous. Même si je pense que c'était difficile, il est arrivé avant moi, avec une façon de travailler. Ensuite, c'est une année très compliquée, on se fait éliminer par United en huitième de finale alors qu'il y avait tellement d'attente.

Il perd en finale de la Coupe de France, il y a un mouvement compliqué autour de lui. Cela déstabilise tout. Puis revient une personne qui était déjà là, qui a une relation avec le président et les propriétaires et décide de faire les choses différemment. Il était difficile d'établir quoi que ce soit entre nous. Je suis sincère, entre nous : je pense que ce truc-là a été bon pour une année. C'était un contraste interne qui stimulait tout le monde. On a atteint la finale de la Ligue des champions, perdue contre le Bayern. Sur le long terme, cela aurait été difficile, c'était vers la fin du contrat, nous avons décidé plus tôt. »





Afficher les commentaires