FC Nantes Mercato : Un gros coup dur se précise pour les Canaris

Waldemar Kita, propriétaire du FC Nantes. Publié par JEAN-LUC D le 07 novembre 2021 à 18:15

À l’instar du PSG avec Kylian Mbappé, le FC Nantes pourrait vivre un été 2022 avec beaucoup de regrets sur le marché des transferts.

Vers un gros départ à 0€ au FC Nantes

Libre le 30 juin prochain, Randal Kolo Muani fait partie des jeunes joueurs les plus convoités d’Europe. Retenu par le FC Nantes durant le dernier mercato estival, il sera libre de discuter avec les autres clubs dès le 1er janvier et sa situation actuelle a augmenté le nombre de ses courtisans. En effet, si les clubs allemands sont les plus nombreux sur ses traces, des pensionnaires de Premier League se sont également positionnés pour tenter de le convaincre.

D’après les informations de Foot Mercato, en plus de l’Eintracht Francfort, du Borussia Mönchengladbach et du Bayern Munich, Tottenham d’Antonio Conte surveille aussi la situation de la vedette des Canaris. Après avoir refusé toutes les offres de transfert l’été dernier, Waldemar Kita espère toujours parvenir à lui faire signer un nouveau bail afin d’éviter un départ gratuit.

Ce qui serait un véritable échec pour la direction nantaise tant le joueur est doué et convoité. Le média sportif assure qu’à l’heure actuelle, il y existe très peu de chance de voir Kolo Muani parapher un nouvel engagement alors que plusieurs grosses écuries lui tendent les bras. Le Champion d’Allemagne a même fait de lui le successeur d’un Kingsley Coman qui pourrait s’en aller l’été prochain. Pour le FCN, il ne reste donc plus qu’à espérer une offensive dès cet hiver afin d’empocher un joli chèque. Une situation qui pourrait expliquer le début de saison compliqué du jeune homme.

Kolo Muani fait une confidence sur sa situation

Présent en conférence de presse, Randal Kolo Muani s'est exprimé sur son début de saison un peu difficile. Auteur de 2 buts en 11 matchs, l’international espoir français reconnait traverser une période compliquée actuellement.

« Forcément, ça cogite toujours dans la tête. C’est vrai que des fois, je cherche un peu plus de solutions quand j’arrive devant le but. Ça m’arrive souvent, quand je suis dans ma course vers le gardien, de me dire : 'Oh, il y a deux semaines, j’ai raté'. Je me dis : 'Il ne faut pas que je rate’. C’est le métier, il y a des périodes comme ça », a confié l'avant-centre du FC Nantes.

À seulement 22 ans, le protégé d’Antoine Kombouaré est sous pression entre sa situation contractuelle et ses performances sur le terrain. Tout comme Kylian Mbappé qui a connu un moment de flop avant de se reprendre assez rapidement. Il appartient désormais au natif de Bondy de mettre fin à cette série dimanche ce contre Strasbourg à l'occasion de la 13e journée. Antoine Kombouaré le souhaite vivement et le soutient dans ce sens.

Afficher les commentaires