Stade Rennais-LOSC : Les notes des joueurs du SRFC après la défaite !

Stade Rennais : Découvrez les notes des joueurs du SRFC contre le LOSC. Publié par Thomas le 01 décembre 2021 à 23:28

Auteur d'une prestation inhabituellement décevante, le Stade Rennais s'est fait surprendre par le LOSC (1-2) découvrez les notes des joueurs du SRFC.

Tait a beaucoup manqué au Stade Rennais

En dépit d'une entame de match sérieuse, le club breton s'est fait punir sur deux des seules vraies occasions lilloises de la rencontre (31' Xeka, 45' Sanches). Pourtant impériaux dans leur antre, les Rouge et Noir ont fait preuve de laxisme, et l'ont payé très cher. Face à une défense lilloise rigoureuse, le SRFC a peiné à se montrer dangereux en première mi-temps. L’absence de Flavien Tait s’est ressenti au milieu de terrain, où l’association Martin-Santamaria s’est avérée mitigée. Le 4-4-2, utilisé par Bruno Genesio (exclu à la 82') pour pallier au forfait de Tait, s'est également avéré néfaste pour la cohésion de l'équipe. Avec cette contreperformance, le Stade Rennais perd sa place de dauphin au profit de l'OM, et met surtout fin à une série de 13 matchs sans défaite.

A. Gomis : 4, Peu aidé par ses latéraux à la relance, Gomis a eu du mal à se mettre dans le rythme et a fréquemment fait preuve de maladresse dans ses dégagements, qui aurait pu coûter cher au Stade Rennais. Il ne peut rien faire sur le premier but lillois mais n’est pas exempt de tout reproche sur le second où il n’est pas impérial devant Sanches.

H. Traoré : 5, Plus attelé à défendre que son compère du flanc gauche, le capitaine rennais a beaucoup subi sur son côté et a manqué de clarté dans ses assauts devant, malgré une belle percée en première période. À l’image de son équipe, le défenseur malien a été un cran en dessous ce soir. Remplacé par Assignon (71’) : non noté. Ce dernier s’est montré plutôt fragile sur le côté droit, pour sa défense, il rentre à un moment critique pour son équipe.

N. Aguerd : 5.5, Plutôt sérieux comme à son habitude dans l’axe de la défense, le Marocain à l’instar de sa défense, s’est fait surprendre par deux fois en première période sur le peu d’occasions concédées. Même lui a baissé en intensité au fil du match, fait assez rare pour être signalé.

W. Omari : 6.5, Impressionnant de tranquillité à un si jeune âge, ses quelques imprécisions dans la passe et sur certains contrôles témoignent d’une marge de progression encore certaine pour le joueur de 21 ans. Le plus sérieux ce soir, il semble avoir gagné sa place dans le 11 au détriment de Loïc Badé.

A. Truffert : 3.5, Son début de rencontre avait de quoi emballer le public du Roazhon Park, de belles montées, des dribbles insouciants et puis une baisse de régime significative, il se fait notamment devancer par Weah à la 45+2’, une erreur sans conséquence finalement. Le premier but part de son côté. En seconde période, il se montre fragile et peu précis sur certaines passes, un match à oublier pour lui. Logiquement remplacé par Birger Meling : 3.5, La recrue norvégienne a réalisé une demi-heure mitigée, livrant parfois quelques maladresses évitables dans la passe.

B. Santamaria : 4.5, L’ancien angevin n’est pas le plus clinquant du milieu de terrain mais apporte une tranquillité importante à la relance par son jeu de tête. Dans le tempo. Il manque parfois de projections vers l’avant. Remplacé par Guirassy (60’) : 6, pour compenser ce manque offensif. L’attaquant plutôt intéressant loupe une belle occasion quelques minutes après son entrée. Il a montré de belles choses tout de même en tant que pivot en pointe.

J. Martin : 5.5, Le couteau suisse de l’entrejeu. Il ne rechigne pas à l’effort défensif. Quelques irrégularités dans la passe 26’. Une baisse d’intensité au fur et à mesure de la rencontre à l’image de ses coéquipiers. Sans être excellent, l’ancien Montpellierain réalise tout de même une rencontre intéressante. Sa complicité avec Tait a manqué à la fluidité du milieu breton.

K. Sulemana : 6, Peu avare de dribbles, il créer à tout moment le danger sur son côté gauche. Il débute bien la rencontre mais se montre moins disponible en fin de première période. S’il apporte un brin de folie offensif nécessaire à l’attaque rennaise, il se complique peut-être parfois certaines actions en ne cherchant pas ses partenaires plus tôt. Il fait partie des tous meilleurs dribbleurs de notre championnat et l’a encore démontré ce soir. Il est remplacé à la 60’ par Doku : 7, Virevoltant dès son entrée, l’attaquant belge a incarné le regain offensif du SRFC en fin de rencontre. Il est indéniable que le prodige de 19 ans regagnera rapidement une place de titulaire devant.

B. Bourigeaud : 6.5, Plutôt discret sur son côté droit, il devient plus intéressant quand il crée le surnombre dans l’entrejeu où il apporte du dynamisme vers l’avant. Bien placé dans la surface, Il relance le Stade Rennais à la 85’.

G. Laborde : 5.5, Malgré une générosité dans la lutte avec les défenseurs adverses, il reste très discret tout le long du match. Dommage, il avait l’occasion de recoller ce soir à son adversaire Jonathan David au classement des meilleurs buteurs de Ligue 1.

M. Terrier : 2.5, Le moins en jambe du 11, il multiplie les mauvais choix et les pertes de balles dont une qui coûte très chère aux Rennais (but de Sanches 45’). Logiquement remplacé à la pause par Lovro Majer : 6.5, Le Croate a apporté un souffle nouveau et une sécurité technique aux Rouge et Noir, il paye sa mauvaise prestation contre Lorient en débutant sur le banc ce soir, dommage, car le milieu de terrain s’est montré très intéressant lors du deuxième acte.

Afficher les commentaires