FC Nantes Mercato : OM, Kolo Muani a choisi son futur club ?

Randal Kolo Muani, attaquant du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 06 janvier 2022 à 11:42

Courtisé par l’ OM, Randal Kolo Muani devrait quitter le FC Nantes librement à l’issue de son contrat en juin 2022. Il aurait déjà choisi son prochain club.

FC Nantes : Randal Kolo Muani vers l’Eintracht Francfort

Outre l’OM, plusieurs clubs, dont 4 en Bundesliga, sont aux trousses de Randal Kolo Muani, avant-centre du FC Nantes. Ce sont : l’Eintracht Francfort, le RB Leipzig, le Bayern Leverkusen et Borussia Mönchengladbach. En Italie le profil de l’attaquant des Canaris plait à l’AC Milan. D’ailleurs, une offensive du club lombard pour transférer l’Espoir Tricolore a été évoquée depuis l’ouverture du mercato hivernal. La Gazzetta dello Sport avait même annoncé une « attaque éclair » des Rossoneri pour recruter Randal Kolo Muani au FCN.

Une information refroidie par Nicolo Schira ce jeudi 6 janvier. Selon le journaliste transalpin, l’Eintracht Francfort est toujours en tête de liste parmi les courtisans du joueur du FC Nantes. « Malgré les dernières rumeurs à propos de Kolo Muani au Milan AC : l'Eintracht Francfort est toujours en pole position pour signer l'attaquant français, qui sera libre cet été », a-t-il confirmé sur son compte Twitter. La source précise, en plus, « qu’un contrat de cinq ans est prêt » en Allemagne pour le buteur des Jaune et Vert.

L'OM peut-il de convaincre l'attaquant du FCN cet hiver ?

Notons que le natif de Bondy ne souhaite pas prolonger son contrat et va s’engager librement avec le club de son choix à l’issue de la saison. Les Aiglons attendent donc tranquillement pour le recrutement sans indemnité de transfert. Cependant, il est toujours possible que l’OM change la donne dans ce mois de janvier. Pour ce faire, les Phocéens doivent passer à l’offensive en proposant un contrat colossal à Kolo Muani cet hiver. Ce qui permettrait au FC Nantes de réaliser son transfert, en lieu d’un départ libre qui se profile à l’horizon. Mais la direction de l’Olympique de Marseille peut-elle faire une offre intéressante que celle de Francfort au N°23 des Canaris ? À suivre…






Afficher les commentaires