OGC Nice : Fournier balance sur Galtier et Delort après son départ

Julien Fournier, ancien responsable de l' OGC Nice Publié par Ange A. le 29 septembre 2022 à 03:45

Ancien directeur du football de l’ OGC Nice, Julien Fournier est revenu sur ses rapports avec Christophe Galtier et Andy Delort.

OGC Nice : Julien Fournier règle ses comptes avec Galtier

Le mercato estival de l’ OGC Nice a connu des remous en interne. Directeur du football des Aiglons, Julien Fournier a notamment quitté son poste. Il officie désormais du côté de Parme en Italie. Comme lui, Christophe Galtier, avec qui ses rapoorts n’étaient pas au beau fixe, a aussi plié bagages. Le technicien marseillais a rejoint une destination de prestige. Il occupe le poste d’entraîneur du PSG. Ancien directeur de Nice, Julien Fournier est revenu sur ses relations avec le nouvel entraîneur parisien. Interrogé par RMC Sport, il révèle notamment que le premier contact n’a pas été le bon avec l’ancien coach du LOSC en raison d’un différend.



« Si j’explique les vraies raisons pour lesquelles Christophe et moi on s’est disputés, il n’entrera plus dans un vestiaire en France et en Europe. Ce sont des choses bien plus graves que le foot. Ce sont des choses qui nous ont opposé dès le départ de la saison. C’était indirectement lié au foot car on travaille dans un club de foot mais ce sont des choses qui me touchent au plus profond de moi-même et sur lesquelles on avait des positions, Christophe et moi et même le président, très éloignées ».

Les grosses révélations de Fournier sur Andy Delort

Andy Delort ne voulait pas disputer la CAN

Dans sa sortie, Julien Fournier est également revenu sur le cas d’Andy Delort. L’attaquant algérien a signé son retour en sélection nationale lors de cette trêve internationale de septembre. Il avait mis sa carrière internationale entre parenthèses pour se consacrer à son nouveau club la saison dernière. L’ancien buteur Montpelliérain a manqué la dernière CAN et les qualifications pour le Mondial 2022. Pour l’ancien responsable de l’OGCN, l’attaquant de 30 ans n’avait pas l’intention de disputer la Coupe d’Afrique disputée l’hiver dernier.

« Moi la réalité, c’est que quand Andy était dans le bureau, avant de faire la visite médicale, de signer, il m’a dit : ‘Je ne ferai pas la CAN’. Je ne vais pas vous dire que ça me fâchait, j’étais content qu’il ne la fasse pas, égoïstement ».