Mercato OGC Nice, Transferts OGCN, info Olympique G Club Nice

L’OGC Nice, le football après la gym

Mercato OGC Nice : l' Actu mercato de l’ OGC Nice, transfert OGC Nice et les infos ligue 1 de l’ OGC Nice. L'Olympique Gymnaste Club Nice, club de football français de première division (Ligue 1) est au centre de l'actualité sur Foot-sur7.fr. Découvrez ses informations mercato et les gros titres de son actu en matière de transferts de joueurs. Le classement de l’OGC Nice, Résultat OGC Nice et toutes les rumeurs mercato de l' OGC, le club de la Côte d'Azur...

  • - Stade de Nice -
  • Capacité : 35 624 places
  • Ouvert depuis : 2013
  • Adresse : Boulevard des Jardiniers

Toute l'actualité Foot de OGC de Nice Côte d'Azur

L’OGCN devenu tel quel grâce aux Jeux Olympiques

C’est en 1904 que le club omnisports de Nice, mettant en valeur la gymnastique, est créé sous le nom de Gymnaste Club de Nice. En 1908, le Gymnastes amateurs club de Nice est dissout de la section boules du GCN, mais le nom redevient celui d’origine deux ans plus tard seulement. Finalement, en 1924, après avoir vu le terme « olympique » se populariser après les Jeux Olympiques ayant eu lieu en France, le club devient l’OGCN : l’Olympique Gymnaste Club de Nice. Il garde ses couleurs rouge et noir, adoptées cinq ans plus tôt. En 1932, l’OGCN obtient son statut professionnel. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le régime de Vichy crée l’Equipe fédérale Nice-Côte d’Azur et une grande partie des joueurs du club en font partie.

Un OGC Nice transfert retentissant dès 1937 !

Au mercato OGC Nice estival de 1937, l’OGC Nice signe ce qui est et restera probablement très longtemps, sa meilleure recrue. Il s’agit de l’attaquant espagnol Joaquin Valle. Ses statistiques sont impressionnantes. Entre son arrivée et son départ en 1948, il prend part à 407 matchs du Gym et inscrit 339 buts. Joaquin Valle présente ainsi un ratio exceptionnel de 0,83 but/match avec le club de la Côte d’Azur, dont il est le meilleur buteur de son histoire, ce qui n’est vraiment pas près de changer. Pour la dernière année de Valle au club, les Niçois sont sacrés champions de France de deuxième division et inscrivent une première ligne à leur palmarès.

Les Trente Glorieuses de l’OGC Nice

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’OGCN vit, comme l’économie française, ses Trente Glorieuses. Entre 1950 et 1960, il remporte 4 titres de champion de France de première division (1951, 1952, 1956, 1959), ainsi que deux coupes de France entre 1952 et 1954. Le club attaient même les quarts de finale de la Ligue des Champions en 1957 et 1960. C’est indéniablement la pus belle époque de l’histoire de l’OGC Nice. Malgré une décennie un peu plus compliquée entre 1960 et 1970, marquée par deux passages en deuxième division, le club se relève à l’aube des années 1970. En 1973 et en 1976, le club échoue à la deuxième place de D1. En 1974, il attaient les huitièmes de finale de la Coupe UEFA, il est aussi malheureusement défait en finale de la Coupe de France 1978 face à l’AS Nancy Lorraine.

Un parcours mi-figue mi-raisin avant les promesses d’un OGC Nice mercato ambitieux

Un mercato OGC Nice relativement calme et des résultats en dents de scie jusqu’à la fin du siècle

Le club redescend en D2 après cette période faste et remonte péniblement en première division. Il faut attendre 1985 pour revoir les Azuréens au premier échelon national. Mais le club ne parvient pas à se stabiliser, non pas à cause de ses performances sportives, mais parce que ses résultats financiers poussent le président Mario Innocentini à déposer le bilan en 1991. Repris en D2 par André Blois un an plus tard, le club est renommé Olympique Gymnaste Club de Nice Côte d’Azur et remonte en D1 en 1994. La saison 1996-1997 aurait pu être terrible en tout point. Dernier, l’OGCN redescend en deuxième division mais sa saison est en quelque sorte sauvée par la Coupe de France que les Niçois remportent pour la troisième fois de leur histoire.

Hugo Lloris, éclaircie de l’OGC Nice mercato… dans le sens des départs

Sporadiquement installé en Ligue 1 jusqu’alors, l’OGC Nice semble enfin se pérenniser en première division à l’aube du XXIe siècle. Les résultats connaissent une amélioration notable, et le centre de formation voit notamment éclore Hugo Lloris. À 19 ans, le jeune gardien dispute la finale de Coupe de la Ligue 2006, mais son équipe est malheureusement vaincue sur le score de 2-1. Hugo Lloris, devenu titulaire indiscutable, fait l’objet d’un OGC Nice transfert à l’Olympique Lyonnais en 2008, le club rhodanien restant sur 7 titres consécutifs de champion de France. Au terme des années 2000, le mercato OGC Nice voit partir les meilleurs joueurs du club, à l’instar de Loïc Rémy ou Florent Balmont.

Nouveau stade, arrivée de Jim Ratcliffe : de quoi mettre le feu à l’OGC Nice forum

Le 22 septembre 2013, sous l’ère Rivère, l’OGC Nice inaugure son nouveau stade de près de 36 000 places, gagne 4-0 contre Valenciennes et réussit ainsi sa crémaillère. Les Azuréens abandonnent les 18 000 places du mythique stade du Ray. En 2017, Lucien Favre prend les rennes de l’équipe et la saison est époustouflante. Nice termine 3e de Ligue 1, est qualifié pour le tour préliminaire de Ligue des Champions où il élimine l’Ajax, finaliste de la Ligue Europa. Mais le club de la Côte d’Azur ne parvient pas à passer l’obstacle napolitain et est reversé en Ligue Europa, où il est éliminé dès la phase de poules. À l’été 2019, le multimilliardaire Jim Ratcliffe, fondateur de l’entreprise INEOS, qui agit dans le domaine de la chimie, rachète l’OGC Nice pour une somme avoisinant les 100 M€. L’OGC Nice forum peut s’enflammer, les promesses sont porteuses d’espoir. Le même été, les Niçois concluent l’OGC Nice transfert de l’attaquant de l’Ajax, Kasper Dolberg. Le club termine la saison européen.