ASSE : Un protégé de Batlles gère mal la crise des résultats

Laurent Batlles, entraineur de l' ASSE. Publié par ALEXIS le 21 novembre 2022 à 23:07

Louis Mouton, milieu défensif de l’ ASSE, se réjouit de son ascension chez les pros cette saison, mais il est déstabilisé par la situation difficile du club.

Louis Mouton (20 ans) a fait sa formation à l’ ASSE entre 2013 et 2021. Il a franchi progressivement les paliers pour intégrer l’équipe professionnelle cette saison, sous les ordres de Laurent Batlles. « C’est celui qui a pris le risque entre guillemets de me lancer en pro, parce que c'est facile de prendre un jeune à l'entrainement, dans les matchs amicaux. Mais le lancer sur un match de Ligue 2 ce n'est pas simple. Il l'a fait et je lui en serai toujours reconnaissant », a souligné le milieu défensif de l’AS Saint-Étienne.

Louis Mouton a pris part à 13 matchs sur 15 en Ligue 1 et il a été titulaire 5 fois. Il a même marqué un but contre Pau FC (2-2), au Nouste Camp. Il se dit satisfait de son début de saison. « Je suis content de faire partie de l'équipe, d'avoir du temps de jeu. Si avant la saison on m'avait dit que j'aurais autant joué avec l'équipe fanion, je n'y aurais pas cru. Après, on est un groupe et le coach fait des choix […]. Je pense qu'il ne faut rien demander. Il faut aller chercher les choses […] travailler encore plus », a déclaré la pépite de l’ ASSE, dans une longue interview avec Evect.

ASSE : Louis Mouton n'arrive pas à expliquer les mauvais résultats de l'AS Saint-Étienne

Louis Mouton, mlilieu de terrain de l'ASSE

Mais, le joueur sorti de l’Académie stéphanoise est naturellement touché par la situation difficile des Verts, actuels derniers de Ligue 2 et menacés de relégation en National. Il a du mal à expliquer la situation inquiétante de l'équipe à son entourage et aux supporters, qui ne manquent pas une seule occasion de lui poser des questions. « Ce n'est pas simple de gérer une première saison en pro avec des résultats pas toujours positifs[…]. On reçoit beaucoup de messages de gens qui nous disent de nous réveiller. C'est hyper compliqué de gérer tout ça : ma famille supporte l' ASSE, mes amis aussi, tout le monde regarde les matchs. Ce qui est dur, c'est de l'expliquer aux gens et voir la pression qu'il y a autour de ça. J'essaie de la gérer, ce n'est pas toujours évident. »