OL Mercato : Nabil Fekir va jouer un rôle auprès de Lyon

Nabil Fekir, ancien joueur de l'OL. Publié par Jules le 29 novembre 2022 à 08:06

Alors que l'OL profite de la trêve internationale liée à la Coupe du monde pour préparer son prochain mercato, Nabil Fekir pourrait y jouer un grand rôle.

Avec l'arrivée de Laurent Blanc après le début de saison, le nouveau coach de l'OL n'a pas pu faire le mercato qu'il souhaitait et a donc dû hériter des décisions de son prédécesseur, Peter Bosz. Pour le prochain mercato, ce sera bien l'ancien sélectionneur de l'Equipe de France qui aura la main sur les décisions sportives de l'Olympique Lyonnais et qui pourra donner son avis sur les mouvements mercato du club rhodanien.

Le prochain marché des transferts devrait être plutôt agité du côté de l'OL. Du côté des départs, Corentin Tolisso n'est pas certain de rester à Lyon cet hiver, et d'autres joueurs pourraient suivre. Au milieu de terrain, la situation d'Houssem Aouar agace le board lyonnais. Si Laurent Blanc a réussi à réintégrer le milieu de terrain au sein du groupe, ce dernier sera en fin de contrat en juin prochain et pourrait donc partir libre.

Houssem Aouar pourrait quitter l'OL.

OL Mercato : Houssem Aouar pourrait rejoindre Nabil Fekir au Betis Séville

La situation d'Houssem Aouar avec l'Olympique Lyonnais intéresse tout particulièrement les clubs européens. À seulement 24 ans, même si le milieu de terrain n'a pas encore réalisé toutes les promesses annoncées à ses débuts avec l'OL, il lui reste encore une très grosse marge de progression. Ainsi, plusieurs clubs voudraient récupérer le joueur libre, ou, dans le pire des cas, contre une petite somme d'argent au prochain mercato hivernal.

C'est notamment le cas du Betis Séville en Espagne. À en croire Estadio Deportivo, le club andalou serait séduit par le profil du joueur et voudrait utiliser Nabil Fekir comme intermédiaire. En effet, l'ancien lyonnais a passé une bonne partie de sa carrière à l'OL où il a pu tisser des liens avec Houssem Aouar. Une arme de taille pour le Betis dans un dossier où la concurrence risque d'être assez rude.