OM : Mondial, Pape Gueye envoie un message à l'Angleterre

Pape Gueye, milieu de l'OM et du Sénégal. Publié par Enzo Vidy le 30 novembre 2022 à 20:44

Après avoir été cherché une qualification précieuse avec le Sénégal, le milieu de l' OM, Pape Gueye, a envoyé un message à l'Angleterre.

Dans un match tendu jusqu'au coup de sifflet final, mardi après-midi, face à l'Équateur, le Sénégal a réussi à décrocher la deuxième qualification de son histoire en phase finale de la Coupe du monde après celle obtenue en 2002. Les Sénégalais avaient pourtant très mal entamé la compétition en s'inclinant dès leur premier match 2-0 face aux Pays-Bas. Finalement, les hommes d'Aliou Cissé ont rapidement relevé la tête en s'imposant 3-1 contre le Qatar vendredi dernier, avant de valider son billet pour les huitièmes de finale mardi soir face aux Équatoriens grâce à une victoire 2-1.

Les Sénégalais connaissent déjà leur adversaire pour le premier match de la phase à élimination directe, et le défi s'annonce rude puisque c'est l'Angleterre d'Harry Kane qui se frottera aux joueurs du Sénégal samedi prochain.

OM : Mondial, Pape Gueye annonce la couleur avant l'Angleterre

Interrogé à l'issue de la rencontre, le milieu de l' OM est revenu sur le succès de son équipe, avant de dévoiler les ambitions du Sénégal dans cette compétition. "C'est beaucoup de fierté. Je pense qu'on avait plus envie qu'eux. Des millions de Sénégalais nous regardent et on devait tout donner pour ce maillot. C'est historique. Mais on reste concentré. On ne va pas s'emballer, on va continuer à travailler, car c'est ce qui nous a amenés ici. On est ambitieux. On ne sait pas jusqu'où on va aller, mais nous avons un objectif en tête, qui reste dans l'équipe, et ce n'est pas qu'un huitième."

Le message est clair, Pape Gueye et le Sénégal n'ont absolument pas peur des Anglais, et comptent bien tout faire pour éliminer l'Angleterre de la Coupe du monde. Quart de finaliste de la compétition en 2002, les Sénégalais ont l'occasion d'atteindre ce stade de la compétition une deuxième fois dans leur histoire.