Avant d’affronter l’ASSE en coupe de France, l’entraîneur de Bourg-en-Bresse Péronnas a fait une révélation sur l’intérêt du club ligérien.

La venue de l'ASSE à Bourg-en-Bresse suscite un engouement

C’est bien le Football Bourg-en-Bresse Péronnas que l’ASSE va affronter en coupe de France, samedi (13h45). Les deux clubs sont de la même région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais le FBBP01 est plus proche de Lyon que de Saint-Etienne, géographiquement, mais aussi sportivement. Le club de National 2 est partenaire de l’Olympique Lyonnais depuis 2015, par le biais du Réseau Sport Excellence.

Cependant, le club de l'Ain n’est pas un rival régional des Verts. D’ailleurs, la venue de l’ASSE de Laurent Batlles au stade Marcel-Verchère suscite un engouement chez les supporters de Bourg-en-Bresse. Près de 6 000 spectateurs sont attendus, pour faire la fête autour de cette rencontre du 7e tour des éliminatoires de la coupe de France.

Mercato : L'ASSE avait tenté de recruter Jordan Gonzalez

À trois jours du match avec les Verts, Jordan Gonzalez (33 ans), entraîneur du Football Bourg-Péronnas, a dévoilé l’intérêt de l’ASSE, du temps où il dirigeait une équipe de jeunes à Lyon. Dans Poteaux-Carrés, il a révélé que l’ASSE l’avait appelé pour diriger l’équipe des U16, quand il était encore au FC Lyon avec les U17 nationaux (juillet 2017 à juin 2019, ndlr). Il avait été sollicité par le club ligérien pour succéder à Gilles Rodriguez.

Auditionné par Dominique Rocheteau (ancien directeur sportif), Razik Nedder (actuel coach de la réserve stéphanoise) et Philippe Guillemet (ex-directeur du centre de formation des Verts), il avoue que « tout s’était bien passé ». Et il avait profité pour visiter les installations de Saint-Etienne. Il ne restait plus que la signature, mais « c’est tombé à l’eau au dernier moment », selon Jordan Gonzalez. Le fait qu’il est de la région lyonnaise a tout changé d'après lui. « Ils ont finalement décidé de prendre quelqu’un qui était un peu plus du cru », a-t-il confié à la source.