Mercato : Nico Williams, Le PSG reçoit une réponse encourageante

Susceptible de quitter l’Athletic Bilbao sur ce mercato estival, Nico Williams est sur les tablettes du PSG. Et le club espagnol ne compte pas faire obstacle si le joueur décide de partir. Mais à une condition.

Le PSG prépare son offensive pour Nico Williams

Avec le départ de Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain cherche à renforcer son secteur offensif durant ce mercato estival. Si l’ailier géorgien du SSC Naples, Khvicha Kvaratskhelia, reste la priorité numéro 1, les dirigeants parisiens penseraient aussi à d’autres cibles pour offrir plus d’options à Luis Enrique la saison prochaine. Dans cette optique, le PSG serait très intéressé par le profil de Nico Williams.

D’après la presse ibérique, le milieu offensif de l’Athletic Bilbao serait même considéré comme l’option B en cas d’échec du dossier Kvaratskhelia. Face à la concurrence d’autres grands clubs européens, le club de Nasser Al-Khelaïfi serait disposé à formuler l’offre la plus importante, tellement l’international espagnol de 21 ans brille de mille feux durant l’Euro 2024, qui se déroule actuellement en Allemagne. Une détermination qui pourrait bien faire mouche puisque le club basque compte bien profiter de la forme actuelle de son joueur pour réaliser une belle affaire.

L’Athletic Bilbao indique la voie à suivre pour Nico Williams

...

Annoncé dans le collimateur de nombreux cadors européens, Nico Williams pourrait quitter les rangs de son club formateur à l’issue de ce mercato estival. Étincelant avec la Roja lors de la phase de groupes de l’Euro, le jeune compatriote de Fabian Ruiz a tapé dans l’oeil des dirigeants du PSG, qui le voient comme une solution viable pour remplacer Kylian Mbappé si Khvicha Kvaratskhelia ne vient finalement pas.

Et comme le rapporte le quotidien Sport ce dimanche, la direction de l’Athletic Bilbao aurait clairement fait comprendre au FC Barcelone ces derniers jours que pour déloger Williams, il faudra absolument passer par sa clause libératoire, soit 58 millions d’euros, en un seul paiement. Un montant facilement atteignable par le Paris Saint-Germain, mais qui pourrait constituer un frein aux ambitions du Barça.