FC Nantes Mercato : Grosse déception sur un dossier chaud ?

FC Nantes : Randal Kolo Muani hésiterait-il à prolonger ? Publié le 25 novembre 2020 à 15:30

Les responsables du FC Nantes ont ouvert des négociations pour prolonger Randal Kolo Muani. Mais les discussions pourraient vite se compliquer en raisons des doutes du jeune buteur.

Randal Kolo Muani, la bonne surprise du FC Nantes

En quête d’un attaquant confirmé durant le mercato estival, le FC Nantes n’a pas trouvé l’oiseau rare. Quelques jours après la fermeture du marché, les recruteurs nantais ont signé Jean-Kévin Augustin. Mais en raison d’une saison dernière compliquée entre le RB Leipzig et Leeds United, l’ancien avant-centre monégasque est arrivé avec un gros déficit de condition physique et n’a eu droit qu’à 17 minutes de temps de jeu avec les Canaris depuis sa signature.

Heureusement pour Christian Gourcuff, Randal Kolo Muani s’est révélé comme une bonne surprise pour le secteur offensif du club de la Cité des Ducs. Alors que personne ne l’attendait à ce niveau de performance, le prodige de 21 ans est celui qui porte l’attaque du FC Nantes, avec deux buts et une passe décisive en neuf matchs de Ligue 1. Pour Waldemar Kita et son staff, il n’y a plus de temps à perdre, il faut prolonger la pépite. Mardi, Foot Mercato annonçait même une prolongation imminente de Randal Kolo Muani jusqu’en juin 2025. Une information que ne partage toutefois pas Emmanuel Merceron.

Le prodige nantais pas chaud pour prolonger ?

Selon Emmanuel Merceron, le pur produit de la Jonelière pourrait décider de ne pas prolonger avec le FC Nantes pour trois raisons. « Peut-on lui reprocher d'hésiter ? », s’est d’abord interrogé l’insider sur son compte Twitter avant d’indiquer : « Quand tu vois qu'il n'était pas dans les plans à la base, le discours de son président sur la formation, le traitement de ses potes de promotion... » À noter qu’Emmanuel Merceron, qui avait posté son message avant l’information du site sportif, fait allusion à la négligence de la formation par les dirigeants du FC Nantes et aux déboires des jeunes talents que sont Batista Mendy et Thomas Basila...





Par JOËL