Angers SCO : Un attaquant sanctionné pour indiscipline.

Angers SCO a puni Rachid Alioui pour deux semaines. Publié le 26 novembre 2020 à 21:36

Rachid Alioui, attaquant d’Angers SCO, n’est pas sanctionné par la Commission de discipline de la LFP. Cependant, il ne devrait pas jouer contre le RC Lens dimanche (15h).

Angers SCO : Rachid Alioui envoyé en équipe réserve

Écarté un temps du groupe d' Angers SCO, Rachid Alioui avait retrouvé ses coéquipiers le 18 octobre dernier lors du match nul contre le FC Metz (1-1). Il a par la suite disparu de l’effectif de Stéphane Moulin. Pour justifier son absence, la direction du SCO avait évoqué des « raisons médicales ». Selon les informations de Ouest-France, l’international marocain a un souci en interne avec son club. Le média régional croit savoir qu’il avait été convoqué initialement pour la réception de l’OL, dimanche dernier. Mais, le nom de Rachid Alioui ne figurait finalement pas sur la feuille de match.

Que s’est-il passé entre temps au SCO Angers ?

Alors que Stéphane Moulin avait évoqué « une béquille » pour justifier son absence, la source indique que « la raison est tout autre » et non physique. « Il n’a pas respecté un point de règlement interne », avait expliqué Sébastien Larcier, le directeur sportif d’Angers SCO, sans plus de détail. Absent de l'entrainement des pros depuis le début de semaine, Rachid Alioui « a été mis à disposition de l’équipe réserve, pour deux semaines », d’après le journal. Il devrait retrouver le groupe de Stéphane Moulin après le déplacement à Saint-Étienne.

Rachid Alioui en difficulté cette saison

L'attaquant a rejoint le Sporting Club de l'Ouest en juillet 2019. Il est arrivé du Nîmes Olympqiue libre de tout engagement. Le natif de La Rochelle a signé un contrat de 3 saisons, jusqu'en juin 2022. La saison dernière, il avait pris part aux 28 matchs de Ligue 1 avant l'arrêt en raison de la pandémie de covid-19. Alioui avait marqué 6 buts pour une passe décisive. Cette année, il connait un début de saison compliqué avec le SCO Angers.





Par ALEXIS