Stade Rennais Mercato : Prolongation de Camavinga, du nouveau

Eduardo Camavinga, milieu de terrain du Stade Rennais. Publié par ALEXIS le 01 décembre 2020 à 20:25

Priorité du Real Madrid, Eduardo Camavinga a encore un an et demi de contrat au Stade Rennais. Un contrat que le club breton cherche d’ailleurs à blinder. Nicolas Holveck a fait une annonce sur le dossier de la prolongation de la pépite rennaise.

Stade Rennais : négociations avec Camavinga en bonne voie

Le Stade Rennais ne veut pas perdre du temps pour Eduardo Camavinga et tente de blinder son contrat qui expire le 30 juin 2022. Conscient de l’intérêt de grosses écuries européennes, notamment le Real Madrid et la Juventus, la direction du SRFC a entamé les négociations avec son prometteur milieu de terrain, afin de renforcer son bail. Et les démarches sont en bonne voie selon les confidences de Nicolas Holveck dans Ouest-France. « On échange, on avance, quels que soient ses interlocuteurs, avec qui nous étions en contact encore la semaine dernière », a-t-il rassuré, avant d’ajouter : « je n’ai pas l’habitude de révéler comment se passe ce genre de négociations ». Le président exécutif du Stade rennais ne veut pas mettre la pression sur le jeune joueur, sur la question de son futur. « C’est Eduardo Camavinga qui est le maître du jeu et de son avenir », a-t-il précisé. Que va alors décider le néo-Tricolore dans les négociations avec les dirigeants des Rouge et Noir ? Rendez-vous dans les prochains jours.

Eduardo Camavinga blindé et vendu à 50 M€ ?

Formé au Stade Rennais, le joueur de 18 ans a été révélé la saison dernière en Ligue 1. Il a poursuivi sa progression ce début de saison, ce qui lui a valu d’être sélection en équipe de France par Didier Deschamps, en septembre 2020. Eduardo Camavinga a disputé deux matchs officiels et un match amical avec les Bleus, pour un but inscrit. Cette saison, il a fait 10 apparitions en championnat et 2 en Ligue des champions, pour un but et une passe décisive. Selon Transfermarkt, il vaut 50 M€ sur le marché, 60 selon le CIES.

Afficher les commentaires