Bayern Munich : L'énorme passage à vide de Benjamin Pavard

Après une belle première saison, Benjamin Pavard n'y arrive plus du côté du Bayern Munich, qui songe même à le remplacer. Publié le 08 janvier 2021 à 11:30

Titulaire inamovible dans le onze du Bayern Munich lors de l'exercice précédent, la deuxième saison de Benjamin Pavard en Bavière tourne au vinaigre. Relégué sur le banc, l'ancien du LOSC traverse un gros passage à vide, dont il devra sortir le plus rapidement s'il ne veut pas être transféré.

D'indiscutable la saison dernière au Bayern Munich...

Arrivé en provenance de Stuttgart à l'été 2019, Benjamin Pavard n'a pas mis beaucoup de temps pour se mettre toute l'institution du Bayern Munich dans sa poche. Habitué au football allemand et à la Bundesliga, en étant notamment capitaine dans son ancien club, le champion du monde 2018 n'a pas tardé pour s'imposer comme un indiscutable aux yeux d'Hansi Flick. Joueur de champ ayant le plus joué la saison dernière, le natif de Maubeuge était même décrit comme "l'un des meilleurs transferts de l'histoire du Bayern Munich" par le président d'honneur Uli Hoeness. Sa rupture partielle d'un ligament gauche de la cheville fin juillet l'avait freiné dans son ascension même si l'ancien lillois avait forcé sur sa blessure pour ne pas manquer la fin de la Champions League. Auteur de quatre buts, l'homme aux reprises de volée avait délivré sept passes décisives la saison dernière, ponctuant ainsi une très belle première année dans un grand club, le tout en étant auréolé champion d'Allemagne et d'Europe.

... à mis de côté cette saison

Sans le savoir, le latéral droit français avait déjà commis sa première erreur la saison dernière. En forçant sur sa blessure lors du Final 8, Pavard s'est mis à la portée de pépins physiques à répétition qui le fragilise. D'autant plus qu'il n'est plus seul à son poste depuis que Bouna Sarr a rejoint le Bayern Munich cet été. Connaissant une inquiètante baisse de régime dans ses performances, l'international français (31 sélections) ne pèse plus dans le jeu et n'apporte plus offensivement. Face à Wolfsburg et au Bayer Leverkusen, Flick décidait d'aligner Niklas Sule, central de formation au poste de latéral droit. Décidant de redonner une chance au Français, le technicien allemand l'a aligné face à Mayence. Médiocre, le latéral de 24 ans est sorti à la mi-temps et fait actuellement réflechir ses dirigeants qui seraient alors à la recherche d'un latéral droit pour le mercato d'hiver. De mauvais augure pour Benjamin Pavard qui doit désormais refaire ses preuves dans un grand club où la forme actuelle prime sur les gloires passées.





Par Chemssdine