Stade Rennais Mercato : Eduardo Camavinga en fait-il trop ?

Stade Rennais Mercato : Eduardo Camavinga en fait-il trop ? Publié le 12 janvier 2021 à 11:45

La saison d'Eduardo Camavinga est, pour le moment, faite de hauts et de bas du côté du Stade Rennais. Après un début de saison sur les chapeaux de roues, le néo-international a baissé le pied, notamment à la suite de sa première sélection en équipe de France et handicapé par une blessure qui l'a éloigné des terrains quelques semaines.

Eduardo Camavinga : "Peut-être que j'en fais trop..."

Eduardo Camavinga n'arrête pas. Depuis ses premières titularisations avec le Stade Rennais, au printemps 2019, le milieu de terrain n'a pas vraiment eu le temps de souffler. Il a tout enchaîné : une saison complètement en Ligue 1, la découverte de l'Europe avec la Ligue Europa puis la Ligue des champions, ainsi qu'une première sélection et un premier but en équipe de France en octobre dernier. "C'est fou, jamais je n'aurais pu penser arriver si vite chez les Bleus, a raconté, surpris, le jeune joueur à Canal+ Sport. J'étais comme un fou, je regardais partout ! Je les voyais à la télé, alors de les voir en vrai, ça fait bizarre..." Mais depuis, Camavinga n'a pas retrouvé son rythme du début de saison - il a été blessé quelques semaines en novembre - ni son niveau sur le terrain, enchaînant des performances moins flamboyantes que par le passé.

"Je suis plus observé et étudié, on me met plus de coups violents, estime Eduardo Camavinga. Mais c'est le football. Je ne dois pas m'énerver et m'adapter. Vu qu'on me serre et que j'ai moins le ballon, peut-être que j'en fais trop désormais quand je le reçois... Je fais plus attention. Normalement, je suis un petit dribbleur, mais il y a des zones où il faut faire moins de touches. Là, il faut que je progresse." Le milieu de terrain du Stade Rennais a effectivement pris une autre envergure aux yeux de ses adversaires. De jeune prodige, son statut est passé à celui de métronome de l'équipe de Julien Stéphan. Mettre des bâtons dans les roues de Camavinga, c'est en être au SRFC. Les équipes qui affrontent Rennes l'ont bien compris et le jeune Breton aussi.

Le mercato d'été en ligne de mire pour le Stade Rennais

Pour autant, Eduardo Camavinga sait ce que c'est que se battre pour réussir : "Je viens de très loin, jamais je n'aurais pensé arriver à ça. On a souffert avec ma famille, les voir avec un tel sourire, ça me fait plaisir. J'espère continuer à leur générer ces émotions. Mon père me rappelle toujours d'où on vient, nos galères. Je suis énormément à l'écoute, je ne prends pas la grosse tête. Je sais d'où je viens, et aussi où je veux aller." Au Real Madrid peut-être, qui piste le joueur depuis de longs mois ? "Quand un grand club s'intéresse à toi, ça fait plaisir, a conclu Camavinga au sujet du mercato. Mais je garde la tête froide, je suis à Rennes et on verra à la fin de la saison, on se mettra autour d'une table et on pèsera le pour et le contre." Alors qu'une année de prolongation lui aurait été proposée du côté du Stade Rennais, Eduardo Camavinga fera tout pour que la deuxième partie de saison des Rouge et Noir soit une réussite.





Par Matthieu